1

Avant une randonnée dans les Vosges, après une randonnée en Forêt Noire ou juste pour l’expérience : les tables des auberges de montagne font toujours plaisir ! On s’y retrouve en amoureux, entre amis ou en famille autour de plats simples, riches et cuisinés avec les produits du terroir. Alors voilà 3 bonnes adresses d’auberge à découvrir pas très loin de Strasbourg à l’occasion d’une rando dans les Vosges et en Forêt Noire !

Cet article a été publié pour la première fois sur Or Norme Magazine. Découvrez-le en cliquant sur ce lien !

Sur les crêtes des Vosges : « Le refuge des Trois Fours »

la table du refuge Club Alpin Français des Trois Fours !

📍Localisation : Refuge CAF des Trois-Fours, Stosswihr (68)

💶 Prix moyen : 18€ pour un menu du jour

🚙 Y accéder : 1h45 depuis Strasbourg. Attention : en hiver la route est déneigée mais n’est pas salée. Ne vous y engagez pas sans équipement adapté (chaînes).

🗺 Adresse

On y accède depuis la Route des Crêtes depuis le col de la Schlucht. En hiver, il est possible de se garer non loin, il faut ensuite parcourir les derniers 800 mètres à pieds jusqu’au refuge. Là, une grosse bâtisse en pierres de taille surplombe la vallée de Munster.

Qu’est-ce qu’on mange ?

La carte est résolument montagnarde avec des menus du jour (entrée, plat, fromage et dessert) pour 18€, des omelettes généreuses (8€), des planchettes montagnardes (10€) ou même des munstiflettes (12€) !

Un seul amour et pour toujours : le repas marcaire

On peut aussi dormir au refuge pour profiter d’une immersion en pleine nature plus longue. De là, on peut partir à la découverte du massif du Hohneck. Nuitées à partir de 17€ en dortoir.

Lever de soleil depuis le dortoir des Quatre Cîmes

Le conseil rando

En été, aventurez-vous sur le magnifique Sentier des Roches qui passe par le Frankenthal et qui vous offrira des points de vue à couper le souffle sur la vallée de Munster ! En hiver, préférez plutôt les hauteurs du Hohneck pour observer les chamois dans les pentes alpines !

À DÉCOUVRIR AUSSI 👇🏻

Idée rando en Alsace : sur les Hautes Chaumes des Vosges

Magie en Forêt Noire : Gasthaus Bosenstein

Une adresse pour tous ceux qui veulent plonger dans une carte postale de la Forêt Noire !

📍Localisation : Gasthaus Bosenstein, Ortenau, Bade-Wurtemberg, 

💶 Prix moyen :moins de 15€ pour plat et boisson

🚙 Y accéder1h de Strasbourg

🗺 Adresse

On accède à cette auberge en Forêt Noire depuis Seebach, à une heure de Strasbourg. Après avoir quitté le village, la route de montagne et grimpe dans la forêt de plus en plus haut jusqu’à arriver au pied de cette ancienne ferme à l’architecture typique de la région.

On s’installe à l’une des tables de la grande salle commune aux murs lambrissés. Les petites fenêtres et le toit qui avancent loin sur la façade ne laissent entrer que peu de lumière mais on y est bien, l’ambiance est chaleureuse.

On mange quoi ?

La carte vous fera oublier les prix pratiqués dans les restaurants strasbourgeois : pinte à 3€, schnitzels immenses à 12€… Ceux qui auront encore de la place pour le dessert s’en sortiront pour une quinzaine d’euros pour un repas gargantuesque.

Le conseil rando

Une balade digestive autour du lac de Mummelsee, à une dizaine de minutes en voiture sur la route des Crêtes de Forêt Noire ! Un petit lac qui culmine à 1000m entouré de sapins noirs immenses. Profitez d’être sur place pour ramener quelques spécialités charcutières de la Forêt Noire à l’épicerie à côté du lac.

À deux pas du Lac Blanc : Le Bouton d’Or

Une ancienne ferme typique du val d’Orbey transformé en un joli restaurant chaleureux !

📍LocalisationBermont, Lapoutroie (68) 

💶 Prix moyen15€ le plat (belles portions)

🚙 Y accéder1h 30de Strasbourg

🗺 Adresse

Le Bouton d’Or est niché au-dessus de Lapoutroie au cœur du Parc Naturel des Vosges. On y accède par une petite route de montagne qui grimpe en lacets depuis Lapoutroie ou Orbey, au choix. En hiver, le kachelofe chauffe la grande salle à manger où le couple de professionnels qui tient la maison s’active pour servir leurs invités. Vous pouvez aussi profiter du complexe de bains finlandais, avec vue sur la vallée.

On mange quoi ?

Si vous avez l’esprit aventurier (et carnivore), laissez-vous tenter par “la potence” (22€) une spécialité que vous ne trouverez pas ailleurs. Autour d’une boule de fer chauffée grillent de beaux morceaux bœuf et de magret de canard savoureux que la patronne vient faire flamber au cognac.

Si vous êtes plutôt pour le respect des traditions et les spécialités du terroir, vous trouverez à coup sûr votre bonheur entre le jambonneau braisé (17€), la tourte (15€), la choucroute (15€) ou les noix de joue de porc confites (16€).

Le conseil rando

⚠️ Un itinéraire à préférer en été ⚠️

Pour vous ouvrir l’appétit avant une potence, rien ne vaut l’ascension du Rocher Hans, à l’extrémité du Lac Blanc. Depuis le parking du Lac à quelques minutes en voiture du Bouton d’Or, empruntez le sentier Freppel sur la rive droite du lac, puis prenez le chemin qui grimpe fort sur la crête que vous suivrez jusque derrière la statue de la Vierge. Redescendez par le chemin dans la moraine.

Vous avez déjà testé l’une de ces auberges ? Dites-le nous en commentaire et sur la page Facebook de Vosges qui peut !

Commentaires
Quentin Cogitore
J'aime la montagne et les plaques d'immatriculation suisses. J'ai créé Vᴏꜱɢᴇꜱ ǫᴜɪ ᴘᴇᴜᴛ ! avec l'idée de vous aider à partir à l'aventure.

Pourquoi attendre cet été quand on peut vivre l’aventure dès ce week-end ?

Previous article

Banff Film Festival à Strasbourg : la sélection des films coup de cœur !

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] mais seulement si c’est avec la promesse de récupérer des forces une fois le soir venu. Et si les fermes-auberges sont nombreuses dans les Vosges, rien ne vaut un bon petit plat cuisiné au réchaud à la fin d’une rando […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *