5

Les Vosges abritent de nombreuses cabanes installées au creux des bois. Le confort est parfois limité mais elles sont ouvertes à tous ceux qui font l’effort de pousser la porte. On y reste pour une nuit, parfois plus. Seul(e) ou à plusieurs. Pas de règles, pas d’autre contrainte de ne laisser aucune trace derrière soi. Alors pour celles et ceux qui ont peur de s’ennuyer dans une cabane dans les bois ou qui ne comprennent pas la magie d’y dormir, on a listé 101 choses à faire et à vivre !

101 choses à faire dans une cabane dans les Vosges

Petite cabane dans les Vosges

La liste ultime pour enfin oser y aller !

  1. Bouquiner
  2. S’ennuyer
  3. Accepter de s’ennuyer
  4. Dormir tard
  5. Faire du feu
  6. Écrire à Maman
  7. Faire des photos
  8. Observer les oiseaux aux jumelles
  9. Cuisiner au feu de bois
  10. Explorer la carte
  11. Écouter les oiseaux le matin
  12. Écouter le chant de la forêt
  13. Jouer mal de la musique
  14. Excepté une fois au chalet
  15. Construire une cabane dans les bois
  16. Faire du gras
  17. Observer les étoiles
  18. Jouer aux cartes
  19. Refaire le monde
  20. Fabriquer des kaplas
  21. Jouer aux kaplas
  22. Construire une cabane en kaplas
  23. S’enivrer au kirsch
  24. Faire la sieste
  25. Boire du thé toute la soirée et oublier d’aller aux toilettes avant d’aller se coucher
  26. Faire une capsule temporelle et l’enterrer près de la cabane
  27. Écrire une lettre d’amour
  28. Faire caca dans les bois avec la porte ouverte
  29. Faire l’amour
  30. Prendre une décision importante
  31. Revivre son plus grand fou rire
  32. Inventer une recette
  33. Passer le balais
  34. Faire la liste des personnes à qui on a pas parlé depuis un bail et se dire que vraiment ça serait bien d’aller boire une bière la semaine prochaine.
  35. Vivre nu
  36. Faire une réserve de bois pour les locataires suivants
  37. Rêver au prochain voyage
  38. Méditer
  39. Écrire à Papi et Mamie
  40. Marcher pieds nus sur la mousse
  41. S’asseoir sous un arbre et regarder les branches jusqu’à s’endormir
  42. Chercher le plus beau caillou de la forêt
  43. L’offrir à quelqu’un qu’on aime
  44. Grimper au sommet d’un sapin
  45. Regarder la nuit envelopper la cime des arbres
  46. Réfléchir aux 50 choses à faire pendant un trek
  47. S’abonner à la newsletter Vᴏꜱɢᴇꜱ ǫᴜɪ ᴘᴇᴜᴛ ! (quand vous aurez du réseau)
  48. Parler à son écho
  49. Marcher pieds nus dans le ruisseau
  50. Se motiver à vivre 0 déchet
  51. Fabriquer un arc et des flèches pour sa nièce
  52. Être réveillé tôt par le soleil et rester au lit
  53. Dormir à la belle étoile en ayant un bon plan B
  54. Faire un café sur le poêle
  55. Se réveiller avec le nez complètement bouché à cause des courants d’air
  56. Se dire que vraiment, ces chaussures prennent trop la flotte et qu’il faudrait les changer
  57. Se laver dans un betsch (“abreuvoir” en patois welche)
  58. Réfléchir à si vous avez vraiment besoin de vous laver dans cette eau glacée du betsch
  59. Voir dans le regard de celui/celle qui vous accompagne que oui, vraiment, vous en avez besoin
  60. Se glisser dans son sac de couchage froid qui va bientôt vous réchauffer
  61. Ôter ses habits crades de rando
  62. Écouter la pluie tomber sur la tôle du toit de la cabane
  63. Se glacer les mains en faisant la vaisselle
  64. Retourner en ville avec ses habits de forêt qui sentent la fumée
  65. Se réjouir de trouver enfin cette cabane après vous être égaré 4 fois avec celle/celui que vous avez traîné(e) pour cette nuit d’amour
  66. Se demander comment vous en êtes arrivé là
  67. Essayer d’identifier cette odeur bizarre qui flotte dans l’air
  68. Pester de ne plus avoir de batterie
  69. Se rendre compte que finalement, c’est pas si mal
  70. Essayer tant bien que mal de bloquer la porte qui s’ouvre toute seule et qui vous a déjà foutu 3 fois la trouille de votre vie
  71. Étudier pendant 30 minutes le meilleur endroit de la cabane où étendre votre corps éreinté pour la nuit
  72. Pester contre les locataires précédents qui ont laissé leurs bouteilles vides.
  73. Être très fier(e) de soi parce qu’on a rien oublié cette fois-ci
  74. Fabriquer une bougie avec les fonds de bougies parce que vous n’avez pas pensé aux piles de votre lampe frontale
  75. Se raconter des histoires qui font peur
  76. Étudier les autres possibilités pour passer la nuit dans un vrai lit
  77. Redescendre en ville avec un bouquet de fleurs
  78. Cueillir des champignons et au moment de les cuire, être un peu moins sûr de leur comestibilité
  79. Se raconter l’histoire des vieux objets qui vous entourent
  80. Remercier les précédents d’avoir laissé ce sachet de soupe
  81. S’asseoir sur un tronc d’arbre
  82. Se lever tôt pour monter regarder un lever de soleil sur la crête
  83. Commencer un herbier
  84. Évaluer votre motivation pour marcher 2h jusqu’à la cabane suivante parce que ce groupe de scouts inattendu est vraiment trop bruyant
  85. Regarder l’automne et prendre conscience qu’une année a passé
  86. Regarder les nuages de vapeur qui sortent de votre bouche le matin alors qu’on est encore emmitouflé dans son sac de couchage
  87. Se motiver à sortir du sac de couchage pour réalimenter le feu
  88. Réaliser qu’il a neigé toute la nuit
  89. Rester bloqué à l’intérieur parce que la porte est bloquée à cause de la neige
  90. Faire fondre de la neige sur le poêle et s’en faire un thé sucré
  91. Avoir dans la tête cette musique qui fait naaanananana nananana nanana de Wilson Pickett
  92. Réussir ce morceau que vous travaillez à la trompette depuis un moment
  93. Faire exprès de marcher sur des branches mortes pour qu’elles craquent
  94. Réaliser qu’il vous manque celle/celui que vous aimez
  95. Enlever TOUTES les toiles d’araignée de la cabane
  96. Comparer votre carte de rando avec celle des années 1980 qui vieillit là
  97. Regretter au réveil la bouteille de kirsh que vous avez bu la veille
  98. Faire sa lessive à la main
  99. Jouer à la Petite Maison dans la prairie
  100. Imaginer vivre tout le temps ici
  101. Chercher désespérément de la Biafine
Vous connaissez ces cabanes ?

Nuit insolite dans les Vosges : trois cabanes pour dormir en pleine nature

N’oubliez pas !

Les cabanes des Vosges ont été construites et sont maintenues en état par le Club Vosgien. Certaines sont âgées et résistent aux assauts du temps et de la météo. Ce sont des vieilles dames fragiles et c’est à chacun d’en prendre soin !

😇 Respectez les lieux parce qu’on ne sait jamais, l’expérience pourrait vous plaire et vous auriez envie de revenir

🗑 Emportez vos déchets parce que y’en a marre !

🤝 Partagez votre nuit si d’autres ont eu la même bonne idée que vous 😉

 

Et vous ? Qu’est-ce que vous préférez faire dans une cabane dans les Vosges ? Dites-le nous en commentaire et sur la page Facebook de Vosges qui peut !

👍🏻 Suivez Vosges qui peut ! sur Facebook

Commentaires

5 Comments

  1. Je les approuvent toutes et particulièrement « imagine vivre tout le temps ici »
    Merci Quentin, plein d’humour et de bonne marrade ce matin en lisant ton article !

    1. Ahah merci Louise 😘 Ouais c’est généralement la première chose que je me dis quand j’arrive dans une cabane !

  2. Merci Quentin, je ne suis du coin! Mais ça m’interesserait de découvrir ces cabanes.
    Aurais tu des spots à conseiller?
    Merci beaucoup
    Benjamin

    1. Hello Benjamin ! Merci pour ton commentaire 🙂 On travaille à un article sur les meilleures cabanes dans les Vosges : pas facile, il y en a énormément…! En attendant, tu peux retrouver l’inventaire complet sur refuges.info ! C’est un super site qu’on utilise beaucoup pour repérer les cabanes dans les Vosges. Bonnes randos !

  3. […] Et si après vous êtes à court d’idées sur ce que vous pouvez faire dans cette cabane, je vous invite à lire l’article de Vosges – 101 choses à faire dans une cabane dans les bois.  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *