0

Le massif des Vosges est un véritable écrin pour ceux qui rêvent de passer une nuit en pleine nature ! Pour préparer sereinement votre aventure, l’équipe Vosges qui peut ! vous partage ses conseils ! Alors si vous vous demandez par où commencer pour un bivouac dans les Vosges, on a dressé la liste du matériel indispensable !

Avant d’aller plus loin, on vous recommande de lire notre dossier sur le bivouac dans les Vosges 👇🏻

Bivouac dans les Vosges : ce qu’il faut connaître avant d’installer sa tente !

Le matériel indispensable pour un bivouac dans les Vosges

N°1 : une tente

Si un bivouac dans les Vosges peut se faire à la belle étoile, planter la tente reste le meilleur moyen de s’abriter des intempéries. Facile à installer et rapide à démonter, la tente peut rapidement devenir aussi chaleureux que sa propre maison.

Ce à quoi il faut être vigilant

Le poids

On le sait, le poids c’est l’ennemi du randonneur ! On traque les moindres grammes superflus et la tente ne fait pas défaut. Veillez donc au poids de votre maison d’un soir à l’occasion de votre bivouac dans les Vosges.

Une tente 2 personnes ne devrait pas excéder 3kg tout compris (chambre, toit, arceaux, tendeurs et sardines). Si on fait un bivouac à plusieurs, on peut facilement se répartir les éléments.

L’espace intérieur

Dans un bivouac, on cherche à réduire au minimum les besoins. Pas besoin d’une tente 3 places pour dormir tout(e) seul(e) ! Pour ne pas être trop à l’étroit, il faut prévoir environ 50cm de large par personne à l’intérieur.

Prévoyez également la place pour votre sac de rando et vos chaussures. Privilégiez des auvents à l’extérieur de la chambre pour déposer vos affaires.

L’encombrement une fois la tente repliée

C’est pas tout d’avoir une tente, encore faut-il pouvoir la caser dans son sac de rando ! Au moment de l’achat, assurez-vous d’avoir assez de place dans votre rucksack une fois votre tente repliée et rangée.

VOUS COnnaissez ces spots de bivouac dans les vosges ?

Bivouac dans les Vosges : des spots de rêve à découvrir !

Notre recommandation : la Quickhiker de Quechua

On évitera les tentes 2 secondes, mieux adaptées aux festivals qu’à un bivouac dans les Vosges 😉 On vous recommande plutôt cette simple tente de trekking pour 2 personnes.

Avec ses 2,7kg, c’est le poids idéal pour passer une (ou plusieurs) nuit en montagne. À l’intérieur, une zone habitable suffisamment grande pour 2 personnes et des auvents sur les côtés pour déposer sacs et chaussures. On apprécie particulièrement sa couleur verte qui assure la discrétion qu’on recherche pour un bivouac dans les Vosges.

ℹ️ Plus d’infos

N°2 : un sac de couchage

Le secret d’un bivouac dans les Vosges réussi, c’est d’avoir ni trop chaud, ni trop froid dans son sac de couchage. On en trouve de tous les prix et de toutes les marques, mais on vous résume ce que vous devez regarder avant d’acheter !

Ce à quoi il faut être vigilant

La  bonne taille

Pour avoir chaud, il faut comprendre une règle simple : moins il y aura d’air dans votre sac de couchage, plus il vous sera facile de le chauffer.

La taille de votre sac de couchage est donc le premier paramètre qui entre en compte dans le choix du produit. Vos pieds doivent toucher le fond du sac et votre tête doit être bien maintenue dans la capuche.

La composition du sac de couchage

On trouve deux écoles : la plume ou le duvet et le synthétique.

Le duvet est un matériau naturel hyper isolant qui recouvre le ventre des oiseaux. Pas super vegan donc… mais néanmoins efficace. Les sacs de couchages en duvet sont les plus hermétiques et isolants.

L’alternative plus orientée bien-être animal et meilleur marché est le synthétique. Il sera moins compressible, plus lourd et moins gonflant qu’un duvet mais il gardera ses propriétés thermiques même par temps très humide.

Dans les deux cas, on trouve différentes qualités du matériau qui jouent sur l’efficacité du sac de couchage.

Le poids et l’encombrement

Même paramètre qu’avec votre tente. Visez toujours le meilleur rapport qualité-poids-encombrement de votre sac de couchage !

Aujourd’hui, la plupart des sacs de couchage sont livrés avec une housse de compression. Elle permet de vider une grande partie de l’air emprisonné dans les fibres et donc de libérer de l’espace dans votre sac de trek.

On se fait un p’tit trek au calme ?

Mini-trek en Alsace sans voiture : le tour du Grand Ballon en 2 jours

Notre recommandation : le sac de couchage TREK900 10° de Forclaz

Un sac de couchage en duvet pour un poids de 695g (taille L) parfait pour les nuits fraîches d’un été dans les Vosges ! Chaud, léger et compact, on apprécie sa forme sarcophage qui réduit justement les zones d’air inutiles.

Une fois compressé, il prend vraiment peu de place dans le rucksack.

ℹ️ Plus d’infos

N°3 : un tapis de sol

La dernière pièce pour un bivouac dans les Vosges réussi, c’est le tapis de sol. Son action est double : vous apporter un petit supplément de confort et vous isoler du sol.

Ce à quoi il faut être vigilant

La matière principale : air ou mousse

On trouve deux types de tapis de sol : à gonfler ou en mousse.

Un tapis de sol à gonfler sera ultra-léger et facile à ranger mais fragile. Un tapis de sol en mousse sera plus robuste mais plus lourd et encombrant. À vous de voir 😉

L’épaisseur du tapis de sol

Forcément, plus il sera épais, plus vous serez confortable pendant votre bivouac dans les Vosges… mais plus il sera lourd !

Petite astuce pour ceux qui choisiront un tapis de sol à gonfler : ne gonfler pas votre tapis de sol juste avant de vous coucher. Faites le plutôt 45 minutes avant d’aller dormir. En fait, une partie de l’air chaud que vous allez souffler à l’intérieur va s’échapper. Si vous vous couchez tout de suite dessus, il y a des chances pour que vous vous retrouviez sur le sol au petit matin. Donc juste avant de vous allonger, gonflez à nouveau pour compenser la perte.

Le poids et l’encombrement

Toujours la même histoire ! On traque le meilleur rapport qualité-poids-encombrement dans le sac une fois le tapis de sol rangé dans sa housse.

Pour une simple nuit au bivouac dans les Vosges, on se fera plaisir avec un tapis de sol épais. Au-dessus de 1kg, on est sur du matelas de compétition super-confort ! En revanche pour un trek sur plusieurs jours, dans les Vosges ou ailleurs, on cherchera plutôt un tapis de sol autour de 500g.

Notre recommandation : le matelas de trekking TREK700 de Forclaz

Nous on est team #gonflage ! On préfère ne pas être top confort mais porter moins pendant la rando. On a donc choisi ce tapis de sol de trek ultra léger avec ses 600g en taille XL. Rangé et compressé, il prend très peu de place dans le sac à dos.

En plus, les patchs en silicone empêchent le sac de couchage de glisser. Ça évite de se réveiller à côté de son tapis de sol !

ℹ️ Plus d’infos

Mieux vaut être préparé pour faire l’un de ces treks !

Trek en Suède : le Kungsleden – Les treks de mes rêves

Et vous ? Vous avez prévu de faire un bivouac dans les Vosges ? Partagez-nous votre équipement en commentaire et sur la page Facebook de Vosges qui peut !

👍🏻 Suivez Vosges qui peut ! sur Facebook

 

Commentaires
Quentin Cogitore
J'aime la montagne et les plaques d'immatriculation suisses. J'ai créé Vᴏꜱɢᴇꜱ ǫᴜɪ ᴘᴇᴜᴛ ! avec l'idée de vous aider à partir à l'aventure.

Bivouac dans les Vosges : des spots de rêve à découvrir !

Previous article

Rando sans voiture depuis Strasbourg : le tour du Markstein 

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *