18

Difficile d’imager une micro-aventure dans les Vosges depuis Strasbourg sans voiture. Pourtant, le Massif des Vosges est pleine de surprises ! Il suffit d’un peu de débrouillardise pour vivre de belles aventure en pleine nature. Pour vous aider, je vous partage cette idée de trek à faire sur trois jours. Pas besoin de voiture : le départ et l’arrivée se font en transport en commun depuis Strasbourg !

Micro-aventure dans les Vosges sans voiture : le tour du Grand Ballon en 3 jours

Une micro-aventure dans les Vosges qui vous fera découvrir le sommet des Vosges, le Grand Ballon !

🏔 Difficulté du trek : 7/10

🥾Distance : 51km

⬆️ Dénivelé : 2160m D+

🕓 Durée de la rando : 3 jours (environ 6h par jour) 

🚄 Y aller en transports en commun : Strasbourg – Colmar en train puis Colmar – Guebwiller en bus, environ 30€ l’aller-retour. Voir le détail plus bas

 

La micro-aventure en résumé

Depuis Guebwiller, cette micro-aventure dans les Vosges de trois vous emmènera au sommet du Grand Ballon le premier jour. Vous vous arrêterez pour la nuit quelques kilomètres plus loin au refuge du Storkenkopf.

Radar de l'aviation civile au sommet du Grand Ballon dans les Vosges

Le sommet du Grand Ballon (1 424m) et le radar de l’aviation civileLe deuxième jour, vous parcourerez les chaumes  des Vosges et passerez par le Markstein pour un bivouac au-dessus de la plaine d’Alsace avec vue sur les Alpes !

Vue sur la station du Markstein dans les Vosges

La station du Markstein

Enfin votre 3e journée vous fera redescendre à Guebwiller en passant par le Petit Ballon et ses fermes-auberges iconiques où se régaler pour le midi !

Un randonneur vu de dos regarde les Vosges pendant une randonnée en Alsace

Au sommet du Petit Ballon

Micro-aventure dans les Vosges : tout ce qu’il faut savoir !

Passons maintenant aux choses sérieuses : tout ce qu’il faut savoir pour organiser votre micro-aventure dans les Vosges ! Vous trouverez ci-dessous les infos pour vous rendre à Guebwiller depuis Strasbourg, les spots de bivouac et cabanes ouvertes ainsi que l’itinéraire détaillé de chaque journée.

Avant de vous lancer, jetez un œil à ces autres articles !

⛺️ Le guide du bivouac dans les Vosges : ce qu’il faut connaître avant de planter ses sardines

ℹ️  Préparer son premier trek : le guide pour se lancer

🥾  Randonner dans les Vosges pour la première fois : le guide pour celles•ceux qui ne connaissent pas le Massif

🧂 3 objets qui vont changer votre trek : des p’tits riens qui font toute la dif’ !

Comment rejoindre Guebwiller depuis Strasbourg ?

🚄 Strasbourg – Colmar : 30 minutes en train avec le TER Grand Est direction Bâle, environ 12€ l’aller. L’idéal est de prendre le train de 06h51 pour arriver à 9h à Guebwiller.

🚍 Colmar – Guebwiller : environ 1h avec la ligne 440 direction Guebwiller. À Colmar, l’arrêt se situe à 50m sur la droite de la gare en sortant par la sortie principale (Place de la Gare). Descendez à l’arrêt “Pompiers” à Guebwiller.

🚍 Générez votre itinéraire

Trois choses que vous allez aimer pendant cette micro-aventure dans les Vosges !

🤩 La variété des paysages traversés depuis la petite ville de Guebwiller en passant par les chaumes des crêtes vosgiennes, les forêts d’altitude et les lacs que vous surplomberez, il y a de quoi s’émerveiller !

🏔 L’ascension du Grand Ballon, point culminant du Massif des Vosges qui pousse à 1400m d’altitude. Par beau temps, les Alpes sont nettement visibles depuis le sommet !

👀 Les panoramas sur les Hautes Vosges qui ponctuent tout du long cette micro-aventure dans les Vosges ! Dès le début et alors que vous prendrez un peu d’altitude, le regard s’ouvre sur les vallées alsaciennes et leurs forêts denses.

Itinéraire complet et cartes à emporter

Il vous faudra emporter 2 cartes si vous souhaitez faire l’intégralité de cette micro-aventure dans les Vosges :

🗺 Jours 1 et 3 : 3719OT pour le secteur du Grand Ballon

🗺 Jour 2 : 3619OT pour le secteur du Markstein

Voici l’itinéraire complet de cette micro-aventure dans les Vosges :

Jour 1 : de Guebwiller à la cabane du Storkenkopf

🥾 15km et ⬆ 1160m D+

Une fois arrivé à Guebwiller à l’arrêt de bus “Pompiers”, traversez le rond point et engagez-vous sur le chemin balisé par un rond jaune . Vous laisserez sur votre gauche le cimetière et commencerez à monter en direction du Bildstoeckle et son spot de pique-nique.

Laissez sur votre droite le Bildstoeckle et empruntez le chemin qui part sur votre droite balisé par le triangle jaune. Restez vigilant pour ne pas manquer le sentier qui monte balisé pas le rectangle rouge-blanc-rouge. Prenez là la direction du col de Peternit.

Abri du col de Peternit au milieu des bois dans les Vosges

Le col de Peternit et son abri pour randonneurs

Continuez vers le lieu-dit Munsteraeckerle en suivant le même balisage rouge-blanc-rouge. Sous les arbres, vous atteindrez progressivement le panorama incroyable du rocher de St-Pirmin.

La chaîne des Vosges sous un ciel gris vue depuis le rocher St-Pirimn

Panorama depuis le Rocher de Saint Pirmin

Continuez sur ce même chemin en direction du col de Judenhut. Ce paisible trou de verdure est la dernière étape avant l’ascension finale vers le Grand Ballon ! À partir d’ici, ce sont environ 450m de dénivelé positif purs, alors n’hésitez pas à faire une bonne pause et à remplir les gourdes à la fontaine !

L'abri pour randonneurs au col de Judenhut

L’abri de Judenhut

Commence alors l’ascension vers le Grand Ballon et ses 1420m d’altitude ! Il faudra s’accrocher pour le dernier coup de collier dans une montée un peu dure. Mais une fois au sommet, la vue est juste incroyable sur toute la plaine d’Alsace et la Forêt Noire ! C’est naturellement un bon spot pour pique-niquer.

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Cette micro-aventure dans les Vosges continue sur le GR5 (rectangle rouge) qui rejoint le Markstein en passant devant la ferme-auberge du Haag (fermée les mardis soir et mercredi). C’est une très bonne institution pour recharger les batteries autour de traditionnelles fleischnakas, d’un bon pot au feu ou d’une tarte munster-poireau par exemple !

La ferme-auberge du Haag dans les Vosges

La ferme-auberge du Haag, au pied du Grand Ballon

Après avoir quelques centaines de mètres, vous arriverez non loin de la cabane du Storkenkopf qui se cache sous le sentier. Cette petite cabane en pleine forêt est équipée d’une cheminée et vous accueillera pour la nuit ! Pour info, elle peut héberger jusqu’à 3 personnes.

Abonnez-vous à la newsletter de Vosges qui peut !


L’itinéraire de cette 1ère journée

Où manger ?

Deux établissements pourront vous accueillir dans les secteurs du Grand Ballon et du Markstein :

🍽 Chalet Hôtel du Grand Ballon : hôtel bourré de charme construit dans les  années 1920 au pied du Grand Ballon. Le restaurant rustique sert une cuisine régionale (menu randonneur à 12,50€) avec  vue sur la montagne. 03 89 48 77 99

🐮 Ferme-auberge du Haag : fleischschnackas, pot au feu, tarte munster poireau et ses crudités, flan maison, fromage blanc au kirsch, tarte aux myrtilles. Fermée les mardis soir et mercredi.

Où dormir ?

🏕 Bivouac au col de Judenhut : pour ceux•celles qui souhaitent réaliser cette micro-aventure dans les Vosges sur 4 jours, il est possible de s’arrêter au 10e kilomètres et avant l’ascension du Grand Ballon qui peut être assez éprouvante. Plusieurs spots plats, fontaines et cabane pour se mettre à l’abri si le temps tourne à l’orage.

Jour 2 : de la cabane du Storkenkopf au Hilsenfirst

🥾 15km et ⬆ 445m D+ ⬇️ 532m D-

Cette deuxième journée de votre micro-aventure dans les Vosges sera plus tranquille, avec un peu moins de 500m de dénivelé positif.

Retrouvez le chemin balisé par le rectangle rouge qui vous emmènera en direction du Markstein le long des chaumes. Vous passerez en-dessous du Hundskopf et par le Hundsruecken avant de contourner le Marksteinkopf, différents “petits” sommets autour du Markstein.

Vue sur le Grand Ballon depuis le Steinmauer dans le Massif des Vosges

Paysage de chaumes dans le Massif des Vosges

Vous pourrez ainsi découvrir toute la richesse de ce biotope vraiment particulier des chaumes, constitué de prés entretenus et de landes rases sauvages !

Vue sur la station du Markstein dans les Vosges

La station du Markstein

Une fois arrivé à la station du Markstein, prenez la direction de l’auberge du Steinlebach sur le chemin balisé rectangle rouge. Il passe au-dessus d’une petite chapelle et en-dessous d’une colonie de vacances abandonnée, lugubre…!

Vue aérienne de l'ancienne colonie de vacances du Markstein

Cette colonie de vacances a été utilisée jusque dans les années 1980

Traversez les pistes de ski du Markstein jusqu’à arriver à l’auberge du Steinlebach. À partir d’ici, suivi toujours le rectangle rouge avant d’arriver au pied d’Oberlauchen. Prenez à gauche le chemin qui monte vers le col, balisé par un rectangle jaune.

Profitez du panorama splendide sur la vallée de Munster avant de prendre à droite le GR532 toujours balisé par le rectangle jaune.

⚠️ ATTENTION ⚠️
Entre le 1er décembre et le 30 juin, la section du GR532 qui relie le col d’Oberlauchen au col de Lauchen via le Klintzkopf est interdite. C’est en effet une zone où s’est établie une faune très fragile comme le grand tétras. Des contrôles sont régulièrement effectués et l’amende est salée. Préférez donc la route forestière qui rejoint aussi bien le col de Lauchen !
Le soleil se couche sur la chaîne des Vosges

Coucher de soleil sur la vallée de Munster

Vous passerez devant la cabane du col de Lauchen, un abri tranquille en cas d’intempéries. Continuez toujours sur la route forestière balisée par le rectangle jaune en direction du Steinmauer et du Petit Ballon.

Vous passerez non loin de plusieurs sommets de 1200m comme le Spitzkopf, le Wiberkopf ou le Langenfeldkopf, toujours à couvert de la forêt avant d’atteindre le col du Hilsenfirst.

Vue sur la Forêt Noire depuis le Hilsenfirst dans le Massif des Vosges

Le Hilsenfirst possède une étendue herbeuse plate et une belle vue : idéal pour un bivouac !

Avec sa vue sur la Plaine d’Alsace et la Forêt Noire, l’endroit est idéal pour un bivouac ! Si vous avez besoin d’eau, une source coule quelques mètres après le refuge du Bockwasen à 1,5km de votre spot de bivouac.

Une autre idée de micro-aventure dans les Vosges ? Par ici👇🏻

La Grande Boucle des crêtes depuis Orbey

L’itinéraire de cette 2e journée

Où manger ?

🐮 Ferme-auberge du Steinlebach : repas marcaire, charcuteries maison une cuisine authentique et savoureuse toute l’année ! 03 89 82 61 87

🐮 Ferme-auberge du Markstein : un nouvel exploitant depuis décembre 2020 ! Repas marcaires à 22€, menu de la ferme à 20€ (preskopf ou terrine maison, gratin au munster, jambon cru et salade verte, fromage blanc au kirsch). 06 45 59 14 40

Où dormir ?

🐮 Ferme-auberge du Steinlebach : chambres et dortoirs (3 à 10 lits, prévoir un sac de couchage et des affaires de toilettes). Animaux acceptés. Réservation par mail à contact@auberge-steinlebach.com

🏨 Refuge gardé du Bockwasen : tenu par le Vosges Trotters Club de Strasbourg, ce très beau refuge offre un dépaysement total à 1186m d’altitude et au pied du Petit Ballon ! Cinq dortoirs pour une capacité de 19 personnes. Adhésion au club nécessaire. Contact : resabocks@gmail.com

🏨 Refuge gardé du Rothenbrunnen : géré par les Amis de la Nature de Guebwiller, ce refuge gardé sur les pentes du Petit Ballon est un beau chalet rustique ! Ouvert les weekends et pendant les vacances, il peut accueillir jusqu’à 25 personnes en chambres de 4 à 8 lits.

🏕 Bivouac au col d’Oberlauchen : environ 1km avant la cabane de Lauchen, ce très beau spot offre une vue splendide sur la vallée de Munster mais le vent peut être très violent à cet endroit entre deux vallées…

🏡  Cabane du col de Lauchen : cabane assez spartiate (poêle à bois, table en bois basse qui peut servir de châlis), il faut pousser fort la porte pour l’ouvrir ! Un bel espace plat à l’arrière pour ceux•elles qui préféreraient le bivouac.

Jour 3 : du Hilsenfirst à Guebwiller

🥾 21km et ⬆ 438m D+ ⬇️ 1260m D-

Pendant cette 3e journée, vous allez redescendre à Guebwiller en passant par le Petit Ballon et ses fermes-auberges. Le programme est certes moins physique que les deux premiers jours, mais le dénivelé négatif peut être assez douloureux alors prenez votre temps !

Reprenez votre micro-aventure dans les Vosges en continuant à suivre le GR532 balisé par le rectangle jaune. Entre chaumes et forêts d’altitude, vous passerez derrière le refuge du Bockwasen et sous le Steinmauer.

Le refuge du Bockwasen dans le Massif des Vosges

Le refuge du Bockwasen offre une vue splendide sur la Grande Crête !

Continuez sur le même chemin et passez non loin du refuge du Rothenbrunnen. Vous apercevrez alors devant la silhouette trapue du Petit Ballon qu’il vous faudra gravir !

Vue aérienne sur le sommet du Petit Ballon dans le Massif des Vosges

Le Petit Ballon et ses 1272m d’altitude

Là-haut, le panorama sur les Crêtes est à couper le souffler ! Vous pourrez admirer le Grand Ballon d’un côté et le Hohneck de l’autre… à vos pieds s’étend une mer de sapins et dans le fond, tout là bas au loin si le temps est clair, les Alpes !

 

Quittez le Petit Ballon par le nord et le chemin balisé par le triangle jaune qui descend à travers bois. En rejoignant la route, tournez à droite pour atteindre la ferme-auberge du Stroberg.

Descendez ensuite à travers pré en direction du Boenlesgrab sur le chemin caillouteux qui passe par la Brudermatt et et balisé par le rond rouge. Au col de Boenlesgrab, continuez à descendre en prenant la direction du Hochfelsen. Il vous faut pour cela suivre le Chemin Jaune balisé par une croix jaune.

Avant d’arriver au Hochfelsen, tournez à gauche pour prendre le  chemin balisé par le disque rouge qui vous amène au col de Bannstein. À partir de là, vous pouvez descendre vers Schweighouse et Guebwiller en passant non loin de la chapelle St-Gangolph.

De là, bifurquez sur le chemin balisé disque rouge. Ce joli itinéraire passe en balcon au-dessus de Guebwiller à travers le vignoble. Une belle façon de terminer votre micro-aventure dans les Vosges !

L’itinéraire de cette 3e journée

Où manger ?

Pour ce midi, vous aurez le choix entre les meilleures fermes-auberges d’Alsace sur les pentes du Petit Ballon !

🍽 La ferme-auberge du Rothenbrunnen : en-dessous du sommet du Petit Ballon et avec une vue imprenable sur la vallée, la ferme-auberge du Rothenbrunnen est ouverte pour le déjeuner et (chose rare) pour le dîner ! Laissez-vous conquérir en entrée par la réputée quiche aux trois fromages et ses crudités extra fraîches ou par une généreuse part de tourte à la viande. En plat, optez pour l’escalope de veau, le burger au geissal (un petit fromage de chèvre affiné comme un munster) ou la munstiflette (gratin de pommes de terre au munster) accompagné d’un vin d’Alsace ! Infos et réservation 👉🏻 03 89 77 33 08 et rothenbrunnen.fr

🍽 La ferme-auberge du Strohberg : installez-vous à l’une des tables en terrasse pour contempler une partie de la plaine d’Alsace. En semaine et en fonction de la disponibilité des viandes, des suggestions vous seront proposées. Pour les petites faims et les randonneurs, des planchettes de délicates charcuteries, l’assiette du Strohberg et les diverses omelettes vous combleront. Le soir, craquez pour les gröstel, des pommes de terre aux lardons et oignons recouvertes de deux œufs sur le plat. Infos et réservation 👉🏻 03 89 77 56 00 et ferme-auberge-strohberg.com

🍽 La ferme-auberge du Kahlenwasen : en contrebas du sommet du Petit Ballon, la ferme-auberge du Kahlenwasen semble posée là depuis toujours. Au milieu d’une immense prairie entretenue par le travail assidu de la famille Lochert, cette grande ferme-auberge vous fera déguster de succulents produits confectionnés à partir du travail de l’exploitation. Sorbets maison faits avec les fruits du verger, légumes de saison, munster affinés sur place… Bref, un petit paradis de gourmet ! Infos et réservation 👉🏻  03 89 77 32 49 et fermeaubergealsace.fr

🍽 La ferme-auberge du Buchwald : installez-vous dans l’une des deux grandes et belles salles, à l’ambiance typique des fermes-auberges du Petit Ballon ! Le Buchwald est sans conteste l’une des fermes-auberges les plus emblématiques du massif des Vosges. Au menu, le traditionnel menu marcaire évidemment mais également des suggestions du jour allant du jambonneau braisé au pot-au-feu en passant par le bœuf bourguignon. Casse-croûte paysan servi à toute heure pour les randonneurs. Infos et réservations 👉🏻 03 89 77 37 08 et fermeaubergealsace.fr

🍽 La ferme-auberge de la Wassmatt : c’est la sixième génération de la famille Resch qui est à l’œuvre à la Wassmatt ! Autant dire qu’on a le sens des traditions et du terroir. Ici, la tourte est préparée de façon absolument traditionnelle : du porc non mariné, du pain, du lait, des œufs, des herbes et des épices. De la pâte brisée en-dessous, de la pâte feuilletée au-dessus. Une œuvre d’art ! La soupe du jour est aux légumes frais, les charcuteries sont réalisées maison et les fromages de la ferme sont présentés en raclette avec le Bargkass. Infos et réservations 👉🏻 03 89 77 25 55 et ferme-auberge-wassmatt.com

🍽 Restaurant le Boenlesgrab :

Partagez des photos de votre randonnée au Plateau des Mille Étangs sur Instagram en utilisant le hashtag #VosgesQuiPeut et en taguant le compte @vosgesquipeut 😉

Plus d'articles dans Treks et aventures

18 Commentaires

  1. Bonjour,

    Top le descriptif et les conseils 😉 !

    A quelle période de l’année êtes-vous parti et avez-vous pris ces photos ?

    Histoire d’anticiper un peu la météo… Je compte effectuer le trek début Avril.

    Merci,
    Bien cordialement

    1. Bonjour Darius,

      Merci pour votre message ! J’ai réalisé ce mini-trek au printemps fin avril / début mai. Les photos ont été prises à différents moments de l’année. En fonction des conditions météo, il peut y avoir encore par endroit pas mal de neige au début du mois d’avril. Mais en ayant un bon créneau météo et de l’équipement adapté, ça passe facilement !

      Je vous recommande de regarder plus précisément les conditions d’enneigement alentours quelques semaines avant de partir en regardant les webcams des stations alentours (Markstein et Grand Ballon par exemple).

      Bon trek ! Quentin

      1. Top,

        bonne idée les webcams locales pour un aperçu météo !

        Merci et bonne continuation.
        Darius

        1. Avec plaisir ! Bonne rando !

  2. Bonjour

    J’aimerai faire cette randonnée avec mon ami. Est ce qu’il y aurait une ferme auberge où dormir après la 1iere étape ou est ce que c’est forcément du bivouac ? Merci pour votre retour

    1. Bonjour Marjorie,
      Vous trouverez différents hébergements sur le Grand Ballon et autour pour la première nuit :
      – Le chalet hôtel Club Vosgien (Grand Ballon)
      – La ferme-auberge du Steinlebach (Markstein)
      – Le refuge du Hahnenbrunnen (Markstein)
      Bonne rando !

  3. Bonsoir,

    Est-ce possible de faire le trek avec les seules indications contenues sur cette page ou est-ce indispensable d’avoir une carte IGN?

    Bonne soirée,

    Léa

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire !
      Non, les seules indications de la fiche de trek ne sont pas suffisantes, la réalité du terrain peut sembler différente pour chaque randonneur 🙂 Il est donc toujours préférable d’avoir la carte IGN avec soi, vous pouvez les commander via le lien indiqué en début d’article ou à l’office de tourisme de Guebwiller par exemple.

      Cela étant dit, l’achat d’une voire plusieurs cartes peut se révéler coûteux. Il existe d’autres solutions comme utiliser une application de randonnée (OpenRunner par exemple) qui propose des fonds de carte gratuits. Attention : il faut prévoir suffisamment de batterie et vous n’aurez pas sur votre fond de carte le balisage du terrain…

  4. Hello, merci pour l’itinéraire, ça donne envie 🙂

    Je compte faire cette randonnée prochainement, je me posais quelques questions :
    – La difficulté de la grosse montée du début de la rando jusqu’au grand ballon est-elle “seulement” due à l’effort physique ou possède-t-elle d’autres difficultés, comme des tronçons vertigineux par exemple (comme dans le sentier des roches). Je demande car je suis un bon marcheur mais je suis sujet aux vertiges.
    – Je compte bivouaquer, conseilles-tu toujours la chaume de Hilsenfirst ? Si oui, sais-tu de quel matériel devrais-je m’équiper pour la météo ? Je pensais à un duvet descendant à 11 degrés + un sac à viande.

    Merci d’avance,

    Etienne

    1. Bonjour Étienne, merci pour ton commentaire !
      – Il n’y a pas de difficulté technique sur la première partie de la micro-aventure. La difficulté est surtout d’ordre physique avec une belle distance (28km) pour 1200m de dénivelé. Il faut donc être endurant et connaître son allure pour maîtriser sa première journée de rando et arrivée à destination à temps.
      – Oui, la chaume du Hilsenfirst et le col du Hilsenfirst sont des bons spots pour bivouaquer (quoiqu’un qu’assez venteux parfois)
      – En ce moment avec une météo caniculaire, je pense qu’un sac de couchage 11° avec un sac à viande d’appoint est suffisant ! Il fait très bon en altitude donc pas de souci, en revanche attention aux orages de soirée qui peuvent s’abattre rapidement
      Bonne rando !

  5. Bonjour,
    Nous souhaiterions effectuer cette randonnée le premier week-end de Novembre, pensez vous que les températures le permettraient? Et devrions nous nous équiper de raquettes? Nous n’avons encore jamais randonné en hiver.
    Merci!

    1. Bonjour Cécilia ! C’est clair que ce ne sera pas la saison idéale, il risque de pleuvoir, d’y avoir pas mal de vent et les nuits sont très froides… Les raquettes ne devraient pas être indispensables à cette période toutefois ! Quelques jours avant le départ, consultez bien la météo prévue et les conditions sur place grâce aux webcams des stations de ski (Grand Ballon, Markstein par exemple), cela vous donnera une idée avant d’être sur place 😉 Bonne rando !

      1. Est ce que vous déconseillerez de la faire à cette période? Nous hésitons pas un peu, partagé entre l’envie d’un week-end en rando et la peur de ne pas pouvoir profiter en raison du temps…

        1. Le mieux est de garder un œil sur la météo. Avec de la chance, vous pourrez avoir un beau week-end ensoleillé et sec ! Autrement pour l’hébergement, l’itinéraire est assez bien fourni en refuges et auberges de montagne. Le premier soir vous pouvez par exemple vous arrêter au Chalet Hôtel du Grand Ballon (http://chalethotel-grandballon.com/) et le deuxième jour à l’auberge du Steinlebach (https://www.auberge-steinlebach.com/). Vous serez sûr d’être au sec et de bien manger 💪🏻

  6. Merci beaucoup pour cet article, j’ai fait ce trek ce week-end. Le temps était parfait, le tracé sur Openrunner est très bien fait et puis c’est bien indiqué sur le parcours. J’ai bivouaqué au Hilsenfirst, la vue sur les Alpes est incroyable (mais zone très exposée, mauvaise idée si temps venteux) 😀

    1. Hello Pauline, merci pour ton commentaire ! Je suis ravi de voir que l’article et l’itinéraire t’ont été utiles 🤗 Eh oui, les chaumes sont magnifiques pour bivouaquer mais le vent y est souvent terrible… Il faut malheureusement choisir entre la vue et le confort !

  7. Bonjour,
    Nous souhaiterions faire ce trek sur 2 jours est ce que cela est faisable facilement pour des personnes sportives mais pas des randonneurs confirmés ?

    1. Bonjour Cyrille, merci pour ton commentaire ! Le mini-trek est assez sportif (55km pour 2100m de dénivelé positif, coté 7/10), en particulier la première journée. Cependant, il n’y a pas de passage technique ou compliqué. Le mieux serait de pouvoir couper la première journée si jamais vous êtes trop fatigués. Vous pourrez vous arrêter au col de Judenhut (cabane avant l’ascension du Grand Ballon) ou à la cabane du Storkenkopf (après le Grand Ballon) par exemple. Il y a également plusieurs solutions d’hébergement autour du Markstein. Bonne rando !

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *