0

Le Massif des Vosges est riche d’une histoire minière bien singulière. Oubliez les terrils et le charbon, ici les mineurs cherchaient des minerais précieux comme l’argent, le cuivre ou le cobalt ! J’ai eu l’occasion de faire une visite de mine dans le Massif des Vosges avec l’ASEPAM, une association basée à Sainte-Marie-aux-Mines. Avec un•e guide, vous pouvez pénétrer au cœur de la montagne en suivant les traces des mineurs du XVIe siècle. Un voyage temporel surprenant !

Visiter une mine dans le Massif des Vosges

Si vous êtes à la recherche d’une aventure originale à vivre cet été en Alsace, laissez-vous tenter par la visite d’une mine dans le Massif des Vosges !

J’ai eu l’occasion de visiter une mine du XVIe siècle gérée par l’association ASEPAM qui a créé L’Aventure des Mines. Son objectif : faire connaître le passé minier de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines. Son action : emmener les visiteurs au cœur de la montagne !

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Pour le passionné d’Histoire que je suis, je ne pouvais imaginer plus belle expérience que de mettre mes pas dans ceux des mineurs du XVIe siècle ! J’ai regroupé pour vous les différentes informations de cette aventure et vous invite vous aussi à vivre cette aventure bien singulière…

🔍 En résumé

⚒️ Visitez une mine du XVIe siècle dans le Massif des Vosges en compagnie d’un•e guide qui vous racontera tous les secrets de cette folle histoire !

⏲ Durée de la visite : c’est en fonction de la mine que vous choisissez de visiter ! Environ 2h dont 45min à l’intérieur de la montagne pour la mine Gabe Gottes ; environ 3h dont 1h sous terre pour la mine St-Louis-Eisenthür

👨‍👩‍👦 Une activité à faire en famille ! Il faut toutefois être conscient que l’on va vraiment au cœur de la montagne et certains passages étroits peuvent être un peu compliqués pour certains•es

💶  Prix : là aussi, le prix varie en fonction de la mine que vous choisissez de visiter ! Pour la mine Gabe Gottes, c’est 9€ par adulte (6€ pour les enfants entre 5 et 15 ans), et pour la mine St-Louis-Eisenthür, c’est 12€ par adulte.

🌐 Plus d’infos : asepam.org

La folle aventure des mines dans le Massif des Vosges

Une nature généreuse

Au cœur des Vosges cristallines s’est produite une conjonction d’évènements géologiques qui ont doté la vallée de Ste-Marie-aux-Mines des plus riches filons argentifères de France ! L’argent y remplit les fentes de la terre mais aussi le cuivre, le zinc, le cobalt, l’arsenic, l’antimoine, et bien d’autres métaux. Et très tôt, les Hommes ont su tirer profit de ces richesses naturelles !

Détail d’un tableau représentant des mineurs partant au travail, église de la Madeleine, Ste-Marie-aux-Mines

Les “inventeurs” des mines sont les moines d’Echery, un hameau de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines. L’archéologie l’a confirmé par la suite : les vestiges les plus anciens remontent à la première moitié du Xe siècle !

À cette époque, les prospections sont rudimentaires et l’on voit d’impressionnants chapelets de puits qui s’égrènent sur les crêtes des filons. Mais peu à peu, les travaux se spécialisent, s’enfoncent dans la montagne et perdurent malgré les guerres et les récessions du Moyen Âge et de la Renaissance.

“La rouge Myne de Saint-Nicolas”, dessin de Heinrich Gross, XVIe s.

La ruée vers l’argent

Au début du XVIe siècle, le génie de l’argent s’emballe. Les découvertes font grand bruit : près de 3 000 mineurs affluent d’Europe Centrale dans la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines !

Reconstitution d'outils de mineurs dans le Massif des Vosges

Un échantillon d’outils que les mineurs du Moyen Âge utilisaient

Ils apportent leur savoir-faire, fruit d’une véritable révolution technologique, et modèlent un nouveau Val d’Argent : son sous-sol, son paysage, son architecture, ses traditions.

Les seigneurs de Ribeaupierre et les ducs de Lorraine se partagent les richesses de part et d’autre de la vallée. En un siècle, une quarantaine de filons sont vidés sur des hauteurs considérables.

Mais commence alors un lent déclin : les eaux affluent dans les fonds, les réserves s’amenuisent, les cours de l’argent s’effritent…

Découvrez les châteaux des seigneurs de Ribeaupierre dans cette randonnée 👇🏻

Le tour des 3 châteaux de Ribeauvillé

La recherche désespérée

La découverte du cobalt (dont on tire la couleur bleue) est le déclic d’une reprise. À nouveau les bruits d’outils retentissent sous terre, des techniques nouvelles permettent aux exploitants de descendre encore plus bas. Mais les trouvailles fabuleuses se font rares, les rendements ne sont plus ce qu’ils étaient.

La Révolution met un terme à cette dernière époque de relative prospérité. Les XIXe et XXe siècles ne sont qu’une suite d’échecs qu’explique une méconnaissance des travaux anciens mais aussi l’épuisement des filons.

“Les chareurs de myne hors de la montaigne”, dessin de Heinrich Gross, XVIe s.

Source 👉🏻 asepam.org

L’association ASEPAM

Basée à Sainte-Marie-aux-Mines au cœur du Val d’Argent, l’Association Spéléologique pour l’Étude et la Protection des Anciennes Mines (ASEPAM) est née en 1981.

Dans les années 1970, des spéléologues passionnés commencent à explorer une partie des centaines de kilomètres de travaux souterrains (des galeries, des puits et des chantiers d’exploitation) creusés par l’homme dans le sous-sol de Sainte-Marie-aux-Mines.

Sortie d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

La mine d’argent

Dix ans plus tard, ils prennent conscience que ces vestiges miniers représentent un patrimoine archéologique exceptionnel qu’il importe d’étudier et protéger, dans un premier temps, puis de valoriser ensuite !

C’est ainsi que les premiers adhérents vont déblayer certaines des 1 200 mines exploitées autrefois dans les environs de Sainte-Marie-aux-Mines et reconstituer l’un des “carreaux” de la mine, c’est-à-dire sa plateforme d’entrée. L’objectif : procéder à des premières fouilles archéologiques pour en savoir plus sur ce passé unique dans le Massif des Vosges.

Boyau d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

Le boyau est étroit et certains passages sont un peu techniques

Aujourd’hui et depuis 30 ans, les bénévoles de l’association (scientifiques, professeurs, étudiants, amateurs et passionnés d’Histoire) organisent des visites guidées dans les mines d’argent Saint-Louis-Eisenthür et Gabe Gottes tout au long de l’année.

Ils accueillent chaque année pas moins de 8 000 visiteurs qui plongent dans les entrailles de la montagne, à la découverte de l’histoire des mineurs de la Renaissance !

Guide de l'association ASEPAM donnant des explications avant la visite d'une mine dans le Massif des Vosges

Votre guide vous racontera cette aventure incroyable des mines d’argent dans le Massif des Vosges

🔍 En savoir plus sur l’association

Visiter une mine dans le Massif des Vosges : tout ce qu’il faut savoir

C’est une découverte vraiment surprenante qui vous attend ! À partir du petit parking en pleine forêt où vous laisserez votre voiture, votre guide vous fera parcourir le même chemin qu’empruntaient les mineurs du Moyen Âge.

Le carreau restauré d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

Arrivé sur le carreau de la mine d’argent

Après vous être équipé, vous pénétrerez à l’intérieur même de la montagne. Dites-vous alors que ce boyau tortueux a été creusé dans le gneiss aux petits outils il y a près de 500 ans. Vous verrez encore les rainures qu’ont laissé les outils des mineurs…

Entrée d'une mine d'argent à Sainte-Marie-aux-Mines

L’entrée de la mine Saint-Louis-Eisenthür

Tout au long de la visite, votre guide vous expliquera le travail des mineurs, leur vie dans la vallée et comment leur prospection a durablement transformé le paysage et la région.

Boyau d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

Certaines parties du boisage de la mine ont été restaurées par l’association ASEPAM

Au cœur de la montagne, vous atteindrez le clou de la visite : le filon argentifère ! C’est à cet endroit que les mineurs ont trouvé ce qu’ils cherchaient et qu’ils ont commencé à creuser à la verticale.

Un visiteur d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

Rassurez-vous, les lampes frontales vous sont prêtées !

Votre visite de mine dans le Massif des Vosges se terminera à l’autre bout du boyau de mine. Vous rejoindrez l’entrée de la mine à travers un petit sentier forestier.

C’est pour qui ?

Pour tous•tes les amateurs•ices d’insolite, d’Histoire et de découverte. J’ai été particulièrement saisi par cette expérience qui m’a fait remonter le temps dans les Vosges !

Carreau d'une mine d'argent dans le Massif des Vosges

De nombreuses familles visitent les mines d’argent du val de Sainte-Marie-aux-Mines

On peut facilement faire cette visite de mine dans le Massif des Vosges en famille mais il ne faut pas être claustrophobe. Certains passages sont parfois vraiment étroits.

Quel matériel emmener ?

L’association vous prête un casque, une lampe, un ciré et des bottes, mais emportez des vêtements chauds ! À l’intérieur de la mine et à cause de l’humidité, la température ne dépasse pas les 8°C.

Matériel de spéléogie pour une visite de mine dans le Massif des Vosges

Pour cette visite de mine, on vous prête tout ce qu’il faut !

N’hésitez pas non plus à prendre des vêtements qui peuvent être salis, l’intérieur de la mine étant assez boueux… et humide !

✅ Réserver ma visite

Vous aimez l’Histoire ? Cette rando est faite pour vous 👇🏻

Le Linge depuis Orbey

Merci à l’ASEPAM qui m’a invité à l’une de leurs visites ! Partagez vos photos de visite de mine dans le Massif des Vosges sur Instagram en identifiant @vosgesquipeut ! Vous pouvez aussi soutenir le blog en faisant un petit don sur Tipeee 😇

Plus d'articles dans Actus outdoor

Commentaires

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *