0

Pendant une rando en raquettes dans les Vosges, le froid est le principal frein. Il faut déployer une grosse motivation au moment du départ et si on part à la journée, la pause de midi peut être un moment pénible qui va gâcher la sortie. Mais ce n’est pas une fatalité ! Il suffit de suivre un principe tout simple pour rester au chaud !

Bien s’habiller pour une rando en raquettes dans les Vosges

Faire une rando en raquettes dans les Vosges est une expérience magique. Les paysages enneigés des chaumes sont recouverts de neige et l’air vif et pur qui souffle à travers les forêts de sapins nous semble offert.

 

Mais pour tous•tes les aventuriers•ères en quête du grand blanc, une rando en raquettes dans les Vosges peut aussi être un moment de souffrance intense si l’on est mal préparé !

On se fait une rando en raquettes dans les vosges ? ❄️

Le tour du Lac Blanc par les chaumes

Le principe à connaître : rien ne sert d’empiler les couches !

Ça parait paradoxal, mais vraiment, ça ne sert à rien de partir avec sur soi un anorak, un pull, un col roulé et un t-shirt à manches longues… Pendant une rando en raquettes dans les Vosges, votre corps se réchauffe en marchant.

On ne le sent pas parce qu’il peut faire très froid et l’on est occupés à admirer les magnifiques paysages des Vosges sous la neige.

Sapin hiver neige

Beaucoup de neige, beaucoup d’arbres, beaucoup de kiff

Mais à un moment sous vos vêtements, votre corps aura trop chaud et il devra se refroidir, même s’il fait -15°C dehors. Pour cela, il se met à transpirer.

Et c’est là que les problèmes commencent : il devient impossible de vous réchauffer si vous êtes mouillé.

L’astuce : porter 3 couches de vêtements

Ces trois couches ont chacune un rôle à jouer dans le maintien de votre organisme au chaud et l’évacuation de l’humidité.

La première couche doit évacuer l’humidité que votre corps génère pendant l’effort. C’est certainement la couche la plus importante parce qu’elle est en contact direct avec votre peau.

Le deuxième couche préserve la chaleur de votre corps. Elle fait tampon entre l’humidité et la chaleur produits par votre organisme.

Et la troisième couche doit vous protéger de la neige et du vent.

Bien sûr, il vous faudra un bonnet et des gants. L’essentiel de la chaleur s’évacue par la tête et les extrémités du corps sont les plus difficiles à garder au chaud, donc autant les aider.

Matériel pour une randonnée en raquettes dans les Vosges

Trois couches, bonnet et gants

Un sous-vêtement chaud et respirant en 1ère couche

La première couche est donc en contact direct avec votre peau. Elle doit être capable de vous apporter de la chaleur et d’évacuer l’humidité que votre corps génère. 

Pour moi, l’idéal pour randonner en hiver dans les Vosges est un t-shirt à manches longues en laine mérinos. La laine présente l’avantage de continuer à chauffer même mouillée et la mérinos est particulièrement douce et légère à porter.

Quelle première couche choisir ?

Pour rester au chaud pendant votre rando en raquettes dans les Vosges, ne vous cassez pas la tête, on trouve des t-shirt en laine mérinos bien résistants chez Décathlon à partir de 20€, et d’autres modèles à 40/45€ comme le t-shirt TREK900. Une valeur sûre !

t-shirt en laine mérinos décathlon

Le t-shirt Trek900 (homme) en laine mérinos : une valeur sûre

Une veste en micro-polaire pour la seconde couche

Si votre corps se réchauffe dans le mouvement pendant votre rando en raquettes dans les Vosges, attention aux pauses ou quand vous passez par des zones ombragées (forêts, combes etc.). 

L’objectif de la 2e couche est d’apporter un supplément de chaleur dans ces moments particulièrement froids.

Après plusieurs randos en raquettes dans les Vosges, j’ai définitivement opté pour une veste zippée en micro-polaire. Elle est légère et chauffe comme il faut. Je peux l’enfiler facilement et l’ouvrir dans l’effort pour moduler l’apport de chaleur. Pour les randonneurs•euses plus old school, un bon vieux pull en laine épaisse fait aussi très bien l’affaire !

Pour une idée de rando en raquettes dans les Vosges, c’est par ici 👇🏻

La cascade de la Serva en raquettes

Quelle 2e couche choisir ?

Je vous recommande plutôt une veste en polaire ou micro-polaire entièrement zippée pour un maximum de modularité. Vous pourrez en trouver du côté de Quechua entre 30€ et 40€ sur un modèle avec des empiècements stretch qui permettent une bonne aération des parties les plus actives du buste (aisselles, dorsale).

veste quechua SH500

La veste Quechua SH500

Une veste imperméable et résistante en 3e couche

Rien ni personne n’est épargné par les conditions extrêmes de l’hiver ! Alors pendant votre rando en raquettes dans les Vosges, il est primordial de rester au maximum à l’abri des conditions qui peuvent changer très rapidement.

Pour cela, une veste imperméable et résistante vous gardera au sec et à l’abri du vent. Pour une rando en raquettes dans les Vosges à la journée, pas besoin qu’elle vous apporte une supplément de chaleur. On l’a dit : c’est votre mouvement et la 2e couche qui vous garderont au chaud !

Découvrez le guide pour commencer la randonnée en raquettes dans les Vosges 👇🏻

Commencer la rando en raquettes dans les Vosges : 5 conseils pour une première sortie

Quelle 3e couche choisir ?

Pour votre rando en hiver dans les Vosges, optez pour une veste qui vous protègera de la pluie et du vent tout en évacuant l’humidité. J’ai depuis plusieurs années une veste type Gore-Tex de chez The North Face.

Vous avez aussi en premiers prix la veste imperméable TREK500 de chez Forclaz. Moins chère qu’une Gore-Tex, elle présente les mêmes fonctionnalités de résistance, imperméabilité et aération.

VESTE IMPERMÉABLE TREKKING MONTAGNE TREK500 quechua

Inscris-toi à la newsletter « Vosges qui peut ! », c’est facile !


Quelques conseils avant de partir

Ne partez pas faire une rando raquettes dans les Vosges sans emporter en plus dans votre sac et à garder au sec :

👕 Un t-shirt et des chaussettes de rechange : parce que c’est un réel plaisir d’enfiler des vêtements secs à l’arrivée mais surtout, des vêtements secs vous aideront à vous maintenir au chaud ! Je le rappelle : impossible de se réchauffer une fois mouillé.

🔥 Un vêtement chaud et léger en complément comme une petite doudoune. En la gardant toujours au sec, vous pourrez l’enfiler pendant les pauses et l’ôter au moment de repartir. Vous ne vous refroidirez pas au cours de la journée pendant les arrêts.

⏬ En fonction de la difficulté du terrain, de la température et de l’énergie que vous déployez, n’hésitez pas à retirer des couches ! Selon les conditions, la 2e voire la 3e couche peut être rangée dans le sac. C’est un peu fatiguant pendant la rando de s’habiller et se déshabiller, mais c’est l’hiver !

☝🏻 À savoir
Les moments les plus difficiles quand on fait une rando en raquettes, ce sont les départs ! La dernière chose dont vous avez envie à ce moment est d’enlever cette chaude et douillette doudoune mais faites-vous violence et enlevez-la avant de vous (re)mettre en route pour n’avoir sur vous pas plus des trois couches. L’important est d’éviter de suer car une fois votre peau mouillée, il devient très difficile de vous réchauffer.

Le maître mot d’une rando en raquettes est donc l’adaptabilité. En fonction de l’effort que vous demandez à votre corps, vous devrez enlever ou remettre une couche, ouvrir et à fermer les différentes vestes etc.

Partage des photos de ta rando en raquettes dans les Vosges sur Instagram en utilisant le hashtag #VosgesQuiPeut et en taguant le compte @vosgesquipeut 😉

Plus d'articles dans Conseils et astuces

Commentaires

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.