0

Quand la neige s’installe dans les Vosges, les paysages se parent de leur habit blanc et c’est tout le massif qui est transfiguré. L’envie de respirer un air pur et de profiter des joies de l’hiver est alors plus forte que tout ! Mais si vous n’avez fait de rando en raquettes ou simplement une balade un peu longue en hiver dans les Vosges, ces 5 conseils peuvent vous être utiles.

Rando en raquettes dans les Vosges : 5 conseils pour une première sortie

Un randonneur pendant une rando en raquettes dans les Vosges

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa première rando en raquettes dans les Vosges !

Faire une rando en raquettes dans les Vosges, c’est un vrai dépaysement ! Les forêts devenues silencieuses où, par moment, des paquets de neige tombent des sapins, les chaumes battues par les vents qui font penser aux paysages de Laponie ou encore les cascades gelées, tous ces environnements familiers sont complètement transformés en hiver !

Mais quand on n’a jamais vraiment fait de rando en raquettes dans les Vosges, on peut se sentier démuni•e. Le froid est un puissant frein, la topographie bouleverse les repères et il est parfois compliqué de s’y retrouver dans l’équipement pour une sortie en hiver…

Voici donc mes 5 conseils pour tous•es ceux•elles qui aimeraient sauter le pas et faire une rando en raquettes dans les Vosges !

Si vous ne connaissez pas du tout les Vosges, faites un tour par ici avant 👇🏻

[GUIDE] Randonner dans les Vosges : par où commencer ?

Conseil n°1 : s’équiper correctement

C’est toujours la première question qui vient à l’esprit quand on parle de balade en raquettes : de quel matériel ai-je besoin ? Ce n’est pas compliqué, pour une rando en hiver, vous devrez choisir correctement deux catégories d’équipement : des vêtements adaptés et bien sûr, des raquettes.

Un randonneur pendant une rando en raquettes dans les Vosges

Chaussures, raquettes et bâtons : les indispensables pour une rando raquettes dans les Vosges !

Les vêtements

Ce n’est pas vraiment une nouvelle : en hiver, il fait froid ! Mais laissez tomber les vestes épaisses et les gros pantalons de ski pour une rando en raquettes. Parce qu’en marchant, vous allez réchauffer votre organisme. En fait, il vous faut porter trois couches de vêtements.

La première couche évacue l’humidité que votre corps génère pendant l’effort. C’est certainement la couche la plus importante parce qu’elle est en contact direct avec votre peau. Optez par exemple pour un t-shirt à manches longues en laine mérinos ou un sous-vêtement technique.

Le seconde couche préserve la chaleur de votre corps. Elle fait tampon entre l’humidité et la chaleur produits par votre organisme. J’aime bien prendre une veste légère en micro-polaire mais une doudoune légère fonctionne très bien aussi.

Enfin, la troisième couche doit vous protéger de la neige et du vent. Elle doit donc être imperméable, respirante et coupe-vent. Pour ma part, j’ai ma bonne vieille veste North Face. 

Bien sûr, il vous faudra un bonnet et des gants. L’essentiel de la chaleur s’évacue par la tête et les extrémités du corps sont les plus difficiles à garder au chaud, donc autant les aider.

Vous devrez enfin avoir quelques vêtements supplémentaires, je vous en dis plus dans le 3e commentaire « Emporter les indispensables dans son sac« .

Matériel pour une randonnée en raquettes dans les Vosges

Trois couches, bonnet et gants

☝🏻 Un conseil supplémentaire

Les moments les plus difficiles quand on fait une rando en raquettes, ce sont les départs ! La dernière chose dont vous avez envie à ce moment est d’enlever cette chaude et douillette doudoune mais faites-vous violence et enlevez-la avant de vous (re)mettre en route pour n’avoir sur vous pas plus des trois couches. L’important est d’éviter de suer car une fois votre peau mouillée, il devient très difficile de vous réchauffer.

Le maître mot d’une rando en raquettes est donc l’adaptabilité. En fonction de l’effort que vous demandez à votre corps, vous devrez enlever ou remettre une couche, ouvrir et à fermer les différentes vestes etc.

Les chaussures de randonnée d’hiver

Avant de parler des raquettes, l’équipement phare d’une rando en hiver, il faut dire quelques mots sur les chaussures de randonnée d’hiver. Qu’elles soient rembourrées ou non, peu importe, l’essentiel est qu’elles soient imperméables ! Vous pourrez toujours porter des chaussettes très épaisses si vous êtes frileux•se, mais vous regretterez vite votre sortie si la neige fondue s’infiltre après 100m dans vos souliers…

Optez donc pour des chaussures de randonnée spéciales hiver,  particulièrement imperméables. Pour ma part, je porte des chaussures de randonnée d’hiver très épaisses, revêtues de cuir et plutôt lourdes mais avec lesquelles je n’ai jamais eu les pieds mouillés pendant une balade en raquettes dans les Vosges !

Un randonneur pendant une rando en raquettes dans les Vosges

Paré pour une rando en raquettes !

Les raquettes et les bâtons

À peu près aussi vieille que l’Humanité, les raquettes sont une invention toute bête mais diablement efficace pour ne pas s’enfoncer dans la neige pendant une rando.

Il existe différents modèles mais le système est généralement le même pour tous. Une raquette à neige est composée d’un tamis, la partie inférieure qui assure la portance, la fixation qui vous permet de ne faire qu’un avec la raquette, d’une griffe pour vous empêcher de glisser sur la neige dure et éventuellement de cales de montée. Ces dernières peuvent être enclenchées quand la montée se fait raide. Elles se placent sous votre talon et permettent ainsi de diminuer l’effet de la pente.

Une paire de raquettes à neige pour une rando dans les Vosges

On trouve des modèles de raquettes à neige pour tous les budgets

Les bâtons vous seront particulièrement utiles si vous évoluez dans la poudreuse ou si vous « faites la trace », c’est-à-dire si vous êtes le•la premier•ère à emprunter l’itinéraire après les chutes de neige. Personnellement, même si je les emmène systématiquement pendant une rando en raquettes dans les Vosges, je les utilise surtout dans des descentes un peu raides.

Un randonneur pendant une rando en raquettes dans les Vosges

Les bâtons sont très efficaces dans les montées et les descentes raides

Conseil n°2 : maîtriser son itinéraire

La durée

J’ai l’habitude de dire que l’effort d’une rando en raquettes peut être jusqu’à deux fois plus important qu’une rando en été. Le corps dépense plus d’énergie pour se réchauffer et pour porter du matériel plus lourd (les raquettes, des vêtements de rechange, du ravitaillement etc.). Ne voyez donc pas trop grand pour votre première rando en raquettes dans les Vosges ! Une balade en raquettes de 8 à 10 kilomètres devraient être amplement suffisant si vous avez l’habitude de faire des randos cotées 5/10 sur « Vosges qui peut ! ».

Par ailleurs, la durée du jour est fortement réduite en hiver. En janvier par exemple, le soleil se lève après 8h et se couche avant 17h.

Lever de soleil sur les Vosges en hiver

En hiver, le soleil se couche tôt !

Prévoyez toujours un peu plus de temps si vous ne savez pas exactement quelles sont les conditions d’enneigement. Je vous promets que se retrouver dans 1,50m de poudreuse à faire la trace prend beaucoup de temps et encore plus d’énergie 😅

Suivre un itinéraire

Avant de vous lancer dans une rando en raquettes, il est primordial de définir en amont un itinéraire adapté à votre connaissance du terrain et à votre maîtrise de l’orientation. Vous trouverez plusieurs idées de balades sur « Vosges qui peut ! » et je partage systématiquement le tracé GPX sur OpenRunner.

Tout comprendre sur le balisage dans les Vosges 👇🏻

Le balisage des sentiers de randonnée dans les Vosges

En hiver, notez que la neige transforme le paysage. Les courbes sont beaucoup moins visibles et si vous êtes le premier•ère à passer par là, le chemin n’est peut être pas bien visible… Se repérer pendant une rando en raquettes dans les Vosges peut donc être compliqué.

Panneau directionnel du Club Vosgien pendant une rando en raquettes dans les Vosges

En hiver, la neige rend le balisage parfois difficile !

Aussi, vous devez redoubler de vigilance en suivant votre itinéraire pour toujours rester sur les chemins balisés. Évitez les montées trop fortes et les corniches qui sont des zones particulièrement dangereuses.

⚠️ Si vous n'avez jamais fait de raquettes

Si vous n’avez jamais chaussé de raquettes à neige, je vous conseille de commencer par prendre vos marques pendant une belle journée ensoleillée dans une station de ski du massif. Vous pourrez louer simplement le matériel nécessaire pour une première balade de deux heures dans la neige et le long d’itinéraires très bien balisés, entretenus et sécurisés.

Connaître la météo en hiver

Dans la préparation de votre randonnée en raquettes dans les Vosges, n’oubliez pas de vérifier la météo. En montagne et particulièrement en hiver, le temps peut changer très vite. Prenez aussi en compte la force du vent, assez féroce sur les chaumes et qui fait dégringoler la température ressenti.

Le col de la Perheux en hiver pendant une rando en raquettes

Les « jours blancs » sont fréquents dans les Vosges : on ne distingue plus le sol enneigé du ciel gris !

Consultez donc régulièrement les bulletins météo du secteur dans lequel vous avez prévu de randonner. Prévoyez aussi des itinéraires alternatifs pour raccourcir votre randonnée si le temps venait à se gâter.

☝🏻 Un conseil supplémentaire
Pour connaître les conditions d’enneigement, vous pouvez consulter les webcams des différentes stations de ski du Massif

❄️ Station de La Bresse-Hohneck

❄️ Station du Lac Blanc

❄️ Station du Markstein et du Grand Ballon

Conseil n°3 : emporter les indispensables dans son sac

Hors de question de partir pour une randonnée en raquettes dans les Vosges sans un minimum de matériel dans son sac à dos !

Voici la liste du matériel que j’emporte avec moi pendant une rando raquettes dans les Vosges 👇🏻

👕 Vêtements et matériel de rando🍗 Food🎒 Divers
◻️ 2 t-shirt à manches longues en laine mérinos (1 sur moi, 1 dans le sac)
◻️ 2 paires de chaussettes en laine (1 sur moi, 1 dans le sac)
◻️ Veste micro-polaire
◻️ Coupe-vent imperméable
◻️ Doudoune
◻️ Pantalon de trekking
◻️ Gants
◻️ Bonnet
◻️ Lunettes de soleil
◻️ Baume à lèvres
◻️ Chaussures de randonnée montantes et imperméabilisées
◻️ Lampe frontale
◻️ Raquettes
◻️ Bâtons
◻️ Pain (pique-nique)
◻️ Fromage (pique-nique)
◻️ Jambon / saucisson (pique-nique)
◻️ Oeuf dur (pique-nique)
◻️ Chocolat / Snickers
◻️ Banane
◻️ Soupe lyophilisée
◻️ Pompot
◻️ Camelback chargée en eau
◻️ Thermos eau chaude
◻️ Cuillère
◻️ Café lyophilisé
◻️ Quart
◻️ Lampe frontale
◻️ Carte rando
◻️ Powerbank chargée
◻️ Téléphone chargé
◻️ Couteau
◻️ XouXou
◻️ Masque sanitaire
◻️ Petit sac poubelle
◻️ Chaussures de rechange (dans le coffre de la voiture)
◻️ Carré de mousse pour s’asseoir au sec
◻️ Bottes de neige
◻️ Argent liquide
◻️ Papiers d’identité
◻️ Fiche de secours (numéros d’urgence et infos personnelles en cas de souci)
◻️ Trousse de secours
Un randonneur pendant une rando en raquettes dans les Vosges

Équipé pour une rando en raquettes !

Des vêtements chauds de rechange

Un coup de vent qui emporte le bonnet que vous aviez enlevé dans la montée et c’est le coup de froid assuré. Un gant qui tombe de votre poche sans que vous vous en rendiez compte et le retour va être compliqué !

Ça peut paraître trop sécure pour une simple balade dans la neige, mais l’expérience m’a montré qu’il valait mieux parfois être trop équipé que pas assez

Rangés dans un petit sac étanche, j’emmène donc toujours avec moi un t-shirt à manche longues en laine mérinos ainsi qu’une paire de chaussettes, un bonnet léger et des gants. Toujours à portée de main, j’ai une doudoune légère que j’enfile par dessus mes deux premières couches pour ne pas me refroidir pendant la pause de midi.

☝🏻 Un conseil supplémentaire
Une fois votre rando raquettes terminée, débarrassez-vous tout de suite de votre première couche et de vos chaussettes humides pour des vêtements secs. Parce que si vous les gardez sur vous, l’humidité va rapidement vous refroidir et ce sera trop tard pour vous réchauffer.

Une lampe frontale

Comme la nuit tombe tôt, avoir une lampe frontale avec des piles ou une batterie chargée peut sauver une rando en raquettes qui dure un peu trop longtemps… Entre décembre et janvier, essayez de terminer votre balade en raquettes vers 16h30, en février et mars vers 17h histoire de ne pas finir dans la nuit complète !

Conseil n°4 : ne pas lésiner sur l’alimentation

Manger est pour moi la clé d’une sortie totalement réussie ! Je crois fermement qu’il faut d’abord satisfaire son estomac avant ses yeux. Et pour une rando en raquettes dans les Vosges, le conseil est encore plus vrai.

Pensez aux boissons chaudes

Un liquide chaud a un effet réchauffant quasi immédiat. Ne faites donc pas l’impasse sur tous les breuvages chauds qui vous revigoreront : soupe instantanée, café, thé etc.

Une soupe chaude pendant une rando en raquettes dans les Vosges

La soupe aux champignons est un peu la clé de voûte d’une rando en raquettes

Des calories, des calories et encore des calories !

On l’a dit plus haut : pendant une balade en hiver et pour combattre le froid, le corps dépense plus d’énergie qu’en été. Il faut donc l’alimenter correctement. Dans votre sac, emportez avec vous des encas caloriques qui vont aider votre organisme (et votre moral !) à absorber l’effort que vous lui demander.

En plus d’un pique-nique calorique, j’emmène avec moi une banane, des barres de chocolat et du saucisson pour varier du sucré.

Mangez avant, pendant et après

C’est là aussi un conseil qui vaut pour le confort comme pour la performance de votre organisme. Préparez votre corps à un effort important en le nourrissant correctement avant de partir en randonnée. Pendant votre balade, faites des petites pauses régulières pour prendre ici et là un snack devant un beau panorama. Et une fois votre randonnée terminée, remettez-en encore un peu histoire de ne pas avoir un gros coup de barre 30 minutes plus tard !

Conseil n°5 : y aller doucement

Commencer avec un petit itinéraire

Si vous vous préparez pour votre première rando raquettes dans les Vosges hors des stations de ski, commencez par faire un petit itinéraire. Un tracé en boucle de 5 à 7 kilomètres devrait être suffisant pour vous familiariser avec les subtilités des Vosges enneigés !

Deux randonneurs pendant une randonnée en raquettes dans les Vosges

Commencez par un petit itinéraire pour vous familiariser avec le matériel

Les itinéraires du Club Vosgien balisés par un anneau de couleur sont des balades d’environ 3h en boucle. En choisissant un village de montagne comme Munster, Metzeral ou Bellefosse par exemple, vous pouvez suivre tranquillement cet itinéraire.

Trouver son rythme

Mon dernier conseil est de prendre votre temps pour comprendre toutes les subtilités d’une rando en raquettes dans les Vosges. N’essayez pas de battre un record de vitesse, vous allez vous épuiser ! Profitez des paysages et faites des pauses régulières, d’autant plus si vous randonnez à plusieurs.

 

Partage des photos de ta rando en raquettes dans les Vosges sur Instagram en utilisant le hashtag #VosgesQuiPeut et en taguant le compte @vosgesquipeut 😉

Plus d'articles dans Guides

Commentaires

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.