0

Rectangles, croix, ronds… Mais pourquoi le balisage dans les Vosges sur les sentiers randonnée est si particulier ? On ne retrouve ces marques nulle part ailleurs en France, tout comme la qualité du balisage ! Alors on passe en revue l’histoire de ce balisage avant de décrypter ensemble ce qui se cache derrière ces symboles si pratiques !

Le balisage des sentiers de randonnée dans les Vosges

Dans les Vosges, nous avons la chance de pouvoir emprunter des chemins parfaitement balisés à l’aide de petits panneaux qu’on retrouve partout sur massif le long des sentiers.

Mais en Alsace et dans les Vosges, c’est un peu particulier. Eh oui, toujours obligé de ne jamais faire comme les autres ! Le balisage que l’on peut observer dans le Massif ne ressemble à aucun autre en France.

Panneau directionnel du Club Vosgien indiquant le Maennelstein

Et ça, on le doit au Club Vosgien, une organisation 100% locale qui se donne pour missions depuis plus de 145 ans l’entretien et le balisage des sentiers mais aussi la protection de la nature par différentes actions.

Allez Marcel, en route vers l’Histoire !

Petite histoire du Club Vosgien

Depuis 1786 et l’ascension du Mont Blanc, un grand mouvement touristique mène les hommes à la conquête des sommets et vers l’aventure en montagne. Mais c’est seulement à la fin du XIXe siècle que naît la pratique sportive de l’alpinisme sur l’impulsion des rentiers et aristocrates anglais emmenés par leurs guides locaux dans les Alpes en France et en Suisse.

Cet attrait pour l’aventure en montagne n’épargne pas l’Alsace et c’est en 1872 qu’un magistrat allemand installé à Saverne, Richard Stieve, lance l’idée d’une société touristique dans les Vosges.

Le Club Vosgien est alors fondé le 31 octobre 1872 sous son nom allemand de Vogesenclub. Neuf sections participent quelques mois plus tard à l’assemblée générale de l’association qui se tient à Strasbourg avant que d’autres sections locales ne voient le jour rapidement.

Le siège du Club vosgien à Strasbourg

Le Club vosgien à Strasbourg – Source : Wikimedia Commons

Pour fêter ses 25 ans d’existence en 1897, le Club Vosgien crée l’itinéraire de la traversée du massif des Vosges qu’elle balise d’un rectangle rouge. On retrouve d’ailleurs toujours aujourd’hui ce tracé et ce balisage propre aux Vosges ! Et ce n’est qu’en 1946 que les 430 km qui relient Wissembourg à Fesches-le-Chatel dans le Territoire de Belfort est labellisé GR5 et est inclus dans un itinéraire plus vaste qui relie la mer du Nord à la Méditerranée.

🔎 5 infos sur le Club Vosgien

🗓 1872 : création du Club Vosgien à Saverne

🥾 20 000km de sentiers balisés

👋🏻 120 associations locales adhérentes à la Fédération

🏡 Le Club entretient et anime des chalets, des refuges et des abris dans le massif

🗺 Le Club édite des cartes et des guides de randonnée qu’on peut se procurer sur la boutique en ligne

Le balisage des sentiers de randonnée dans les Vosges

Les symboles et leur signification

Le système de balisage des Vosges repose sur l’utilisation de signes géométriques et de couleurs.

Le rectangle : il balise les grands parcours comme la traversée du Massif des Vosges du nord au sud (rouge) et ses variantes (bleu). Suivre tout l’itinéraire du rectangle rouge vous fera partir pour un beau trek de 4 semaines environ.

Le losange : il balise les sentiers départementaux et transfrontaliers, ou faisant le tour d’un pays. Ce sont des itinéraires de grande randonnée pour une durée d’au moins une semaine de rando.

Le rectangle barré de blanc : il permet de rejoindre un itinéraire balisé d’un rectangle ou d’un losange de la même couleur.

Le disque : il balise des promenades en boucle pour des durées supérieures à une demie-journée.

L’anneau : pour des parcours en boucle de 2 à 4h de rando.

Le chevalet, la croix et le triangle : ils balisent de petits itinéraires ou sentiers de liaison plus importants

La méthode DRC

Le balisage des sentiers de randonnée dans les Vosges est basé sur la méthode DRC, pour Direction, Rappel, Confirmation. Ce système de signalisation est destiné à rassurer le randonneur sur son itinéraire.

Direction : le premier signe de l’itinéraire est placé de façon à être bien visible et indiquer sans ambiguïté la direction avec une flèche.

Rappel : 10m plus loin sur l’itinéraire balisé est placé un 2e signe, c’est la marque de rappel. Il est généralement visible depuis le départ.

Confirmation : à environ 30 mètres sera apposé le premier signe de confirmation pour confirmer au randonneur qu’il est sur le bon itinéraire. La distance entre les confirmations suivantes varie entre 250 et 300 mètres au maximum, moins en terrain montagneux ou difficile.

Attention aux faux amis !

Qu’on ne s’y trompe pas ! Même si le balisage du Club vosgien est omniprésent dans le massif, ce n’est pas le seul. On retrouve en effet d’autres formes de signes en forêt et en montagne qu’il ne faut pas confondre au risque de s’égarer…

Le balisage forestier : utilisé par l’Office National des Forêts, il permet de délimiter les lots forestiers pour leurs propriétaires. En aucun cas ce ne sera une aide pour vous, randonneur !

Le balisage des itinéraires VTT et équestres : la forme peut parfois faire penser aux panneaux du Club vosgien mais cela n’a rien à voir. Vous ne trouverez d’ailleurs pas sur votre carte IGN le tracé des itinéraires de randonnée à VTT ou à cheval.

💡Quelques conseils pratiques

🕶 Lisez les panneaux : au début de votre rando dans les Vosges s’il y en a. Ils vous donneront une bonne vue d’ensemble sur le secteur et pour votre rando. Ils vous permettront aussi de savoir si le balisage a évolué.

🔎 Suivez régulièrement le balisage : si vous n’avez pas vu depuis plus de 15 minutes le balisage que vous suivez, c’est que vous avez du manquer une intersection. Ne persistez pas et faites demi-tour jusqu’à retrouver une marque !

🗺 Prenez toujours une carte papier : l’outil indispensable pour une rando dans les Vosges réussie. Les cartes IGN des Vosges reproduisent fidèlement le balisage du terrain. Difficile donc de se tromper, mais encore faut-il bien savoir lire une carte ! On vous dit tout sur comment lire une carte IGN !

Besoin d’une idée rando dans les Vosges ? 👇🏻

Rando sans voiture depuis Strasbourg : le tour du Markstein 

Les cotations des randos dans les Vosges sur “Vosges qui peut !”

⚠️ Attention ⚠️ Les cotations ne seront pas les mêmes en fonction de votre niveau, de votre condition, si vous randonnez avec des enfants… Prenez bien connaissance de l’itinéraire, de la difficulté du parcours et surtout des conditions dans lesquelles vous allez réaliser votre rando. Un mot d’ordre : l’adaptation !

De 1 à 4 : une balade tranquille avec peu de dénivelé et sans difficulté technique. Le temps de rando est généralement inférieur à 4h et peut être réalisé avec des enfants à partir de 7 ans.

De 5 à 7 : une bonne rando avec du dénivelé et éventuellement quelques passages techniques. La durée de la rando peut aller jusqu’à une journée complète. Il est préférable d’avoir déjà réalisé quelques sorties avant de se lancer.

De 7 à 10 : là on est dans du niveau engagé, avec des passages techniques et/ou une longueur qui fera appel à votre endurance. Il faudra avoir une bonne expérience de la montagne et de la rando pour tenir le rythme.

Une jeune femme se tient face au Hohneck dans les Vosges pendant une rando

À la recherche d’une idée rando dans les Vosges ? 👇🏻

Rando sans voiture depuis Strasbourg : le Donon depuis Schirmeck

Retrouvez les bons plans nature avec la newsletter “Vosges qui peut !” !


 

On se suit ?

Retrouvez toutes les idées sorties nature en Alsace et dans les Vosges sur Facebook et Instagram

Je like la page Facebook 👍🏻

Plus d'articles dans Guides

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *