0

Pendant une randonnée itinéraire, beaucoup de choses se cristallisent au moment du repas. Quand les journées deviennent difficiles, manger est parfois la seule perspective qui pousse encore les pas du randonneur… Alors pour éviter les futures galères, on fait le point avec vous sur le matériel de cuisine à prendre pour un trek dans les Vosges !

La matériel de cuisine pendant un trek : 5 objets indispensables

N°1 : un couteau d’office

Commençons par le plus évident pour le matériel de cuisine lors d’un trek : le canif ! Oubliez les grands schlass d’Instagram et les couteaux qui pèsent plus d’un kilo. Rien ne vaut un Opinel bien aiguisé ou un couteau suisse type Victorinox. Simple, basique et bien aiguisé. 

De notre côté, on ne se sépare jamais de notre Opinel n°8 (même en ville) qui est toujours très pratique en toute situation. 

De taille modeste, le canif doit être maniable pour limiter le risque d’accident. En cuisine, il vous permettra de presque tout faire : découper les fromages, les saucissons, les légumes, tailler des piques en bois pour les brochettes etc.

S’il est bien entretenu, votre couteau d’office ne vous lâchera jamais !

🔪 Quelques conseils d'entretien

💧Évitez au maximum de passer le manche sous l’eau

✨ Nettoyez la lame après chaque utilisation

👌🏻 Aiguisez votre couteau régulièrement

On vous recommande aussi le très beau couteau d’Acolyte, une jeune marque française qui vous propose d’assembler vous même votre canif et de le personnaliser ! Plusieurs essences de bois sont disponibles et vous trouverez sur le site des conseils pour entretenir votre fidèle compagnon de bivouac et de rando !

Le plein d’inspiration sur le compte Instagram de la marque 👉🏻 @acolytecouteaux

trois couteaux sur une table en bois

©acolyte couteaux

🔪 Je commande le mien !

N°2 : un petit sac poubelle

On continue dans l’évidence avec ce deuxième objet indispensable pour votre cuisine en trek (mais ça n’empêche pas de toujours en manquer) : un petit sac poubelle.

Il vous évitera, une fois le pique-nique déballé, de fourrer les déchets à même votre sac déjeuner. Pire : à même votre sac à dos !

Un sachet zipé ou un sac poubelle de salle de bain conviendra très bien.

💡 Soyez malins !

🍎 Réutilisez les emballages en kraft de vos fruits et légumes, ça évite le plastique.

🚮 À la fin de votre rando, triez vos déchets 😉

Ne partez pas en cabane sans avoir lu ceci ! 👇🏻

Nuit insolite dans une cabane dans les Vosges : quel matos emporter ?

N°3 : des allume-feu

Non, pas toujours utile… mais au diable la fierté d’homme•femme des bois, quand on en manque, on le regrette tellement !

L’allume-feu peut sauver votre soirée cuisine pendant votre trek. Vous aurez beau brûler tous les vieux numéros des DNA qui traîne dans la cabane où vous avez décidé de passer la nuit, rien n’y fait, le bois est trop humide pour se consumer. Un allume-feu glissé dans une poche du sac permettra à votre petit bois de prendre plus facilement, et réchauffera tout de suite l’ambiance…

On en trouve facilement dans les grandes surfaces et les magasins de bricolage.

🤔 On n'y pense pas assez !

✌🏻Si vous n’avez emporté qu’un allume-feu pour votre soirée, cassez-le en deux : la moitié d’un peut suffire pour vous sauver la mise le lendemain ! Vous pourrez alors utiliser l’autre moitié pour rallumer votre feu au petit matin. Et boire votre café chaud. C’est meilleur apparemment.

🍄 Profitez de l’été pour fabriquer votre propre amadou naturel avec de l’amadouvier, un champignon magique. Pour le dénicher, il vous faudra trouver un arbre de type feuillu (hêtre, bouleau, peuplier ou chêne) malade ou blessé : l’amadouvier est un parasite qui s’installe sur ce type d’arbre. Pas cool et cool et à la fois ce champi…

🔥 Vous pouvez aussi vous lancer dans la fabrication d’une boîte à feu, un tuto par ici 👉🏻 Fabriquer sa boîte à feu (#ZeroDechet à nouveau)😉

Besoin d’aide pour choisir votre matériel de bivouac ? Par ici ! 👇🏻

Quel matériel de base pour un bivouac dans les Vosges cet été ?

N°4 : un kit d’assaisonnement

On vous en parlait déjà dans cet article, mais pour quelques euros, dites adieu aux mauvais souvenirs de dîner et offrez-vous un kit d’assaisonnement.

C’est ce qui transformera votre poulet-riz insipide en poulet-curry-riz.

Le modèle le plus connu est celui de Trek’n it, vous le trouverez facilement au Vieux Campeur par exemple. Mais d’autres modèles un peu plus stylés, comme celui de Light My Fire, ont fait leur apparition récemment, cliquez sur le bouton en-dessous !

🧂 Je commande le mien !

N°5 : une préparation pour petit-déjeuner

Dernier conseil pour votre matériel de cuisine en trek : la préparation pour petit-déjeuner ! C’est devenu un indispensable pour nous et on ne part plus en trek sans avoir préparé dans un sachet zipé cette mixture de flocons d’avoine, de lait en poudre et de cacao.

Et comme on est gourmands, on rajoute encore du sucre. Eh ouais !

Un petit-déjeuner en randonnée dans les Vosges

Le matin, il suffit de verser la préparation dans son quart, d’ajouter de l’eau et de faire bouillir quelques minutes le tout. Accompagnez ça de fruits secs, de noix et de chocolat, vous serez au paradis, simplement !

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir des idées rando en avant première !


Et vous, c’est quoi votre matériel indispensable pour un trek ? Dites-nous tout en commentaire et sur la page Facebook de “Vosges qui peut !” !

👍🏻 Je like la page Facebook

Commentaires

Plus d'articles dans Food et recettes

Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *