0

Vous êtes à la recherche d’une micro-aventure dans les Vosges ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez cette petite traversée du Massif des Vosges de 4 jours au départ de Metzeral dans la vallée de Munster. Il s’agit d’un itinéraire assez engagé sur la durée qui vous fera découvrir les paysages grandioses et typiques des Vosges, depuis les chaumes jusqu’aux forêts de sapins !

Vous lisez un article sponsorisé, merci de soutenir le blog 🤗
Cet article est publié en partenariat avec Columbia, la marque d’outdoor qui conçoit des équipements lifestyle intégrant des technologies de pointe. Nous restons toutefois indépendants concernant nos propos et notre ligne éditoriale !

Micro-aventure dans les Vosges : vers le Mont Sainte-Odile depuis Metzeral

🏔 Difficulté du trek : 7/10

🥾 Distance totale : env. 90km

⬆️ Dénivelé total : 3 200 m D+

📍Départ : gare de Metzeral

📍Arrivée : Mont Sainte-Odile

🕓 Durée de la micro-aventure : 4 jours

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Voilà une magnifique micro-aventure dans les Vosges pleine de surprises ! Il s’agit d’un très bel itinéraire en traversée au départ de la gare de Metzeral et jusqu’au Mont Sainte-Odile. L’ensemble de cette micro-aventure dans les Vosges est donc réalisable sans voiture puisque le départ se fait en train et le retour vers Strasbourg en bus.

Depuis le petit village de Metzeral, niché au bout de la vallée de Munster, vous traverserez pendant 4 jours une partie des Hautes Vosges et des Vosges centrales pour atteindre le Mont Sainte-Odile qui domine la Plaine d’Alsace !

C’est pour qui ?

Comme cette micro-aventure dans les Vosges est proposée avec des nuitées en bivouac – quand cela est possible, je vous indique les alternatives -, elle s’adresse plutôt à des randonneurs.euses confirmés.es qui ont une pratique régulière de la montagne et de la randonnée itinérante.

La première journée est la plus engagée avec un dénivelé cumulé de plus de 1 000 m mais les autres journées ne sont pas en reste avec leurs 20 km et 800 m de dénivelé positif !

Je vous conseille donc de bien préparer votre micro-aventure de 4 jours dans les Vosges.

Vous cherchez une autre idée de micro-aventure dans les Vosges ? Par ici ! 👇🏻

Le grand tour de la vallée de la Bruche

Quel équipement embarquer avec vous ?

👕 Pour cette micro-aventure dans les Vosges, nous avons été équipés par Columbia.

La marque a récemment ouvert une nouvelle boutique à Schiltigheim (Espace Européen de l’Entreprise) qui s’ajoute l’outlet shop voisin !

Vous pourrez y découvrir les dernières collections et vous faire conseiller sur le meilleur équipement à embarquer avec vous pour votre micro-aventure !

Vêtements techniques

👕 2 t-shirts Zero Ice Cirro-Cool : une technologie développée par Columbia pour rester au frais pendant une randonnée d’été. Confectionné en polyester et avec un traitement microbien, j’ai adoré ce t-shirt respirant et très léger !

👖 1 pantalon Titan Pass II Zero : déperlant et stretch, ce pantalon était idéal pour 4 jours de randonnée à travers le Massif des Vosges. Son tissu garde au sec en cas de pluie légère. Sa petite poche cargo est très pratique pour ranger la carte ou le téléphone par exemple.

🥾 1 paire de chaussures de rando Peakfreak X2 OutDry : une paire de chaussures de randonnée basse, légère et imperméable, vraiment très sympa à porter. La semelle haute adhérence Omni-Grip est particulièrement bien adaptée pour les deux premières journées dans les Hautes Vosges et les descentes parfois un peu raides.

🧥  1 veste micro-polaire à capuche Maxtrail en polyester recyclé : parfaite pour rester au chaud pendant la pause de midi ou lors d’un départ de journée à la fraîche !

🦺 1 coupe-vent imperméable OutDry Extreme Mesh : là on est simplement sur l’excellence, ce qui se fait de mieux chez Columbia ! Ultra légère et résistante, imperméable et respirante, elle cumule tous les atouts. Avec sa bande de couture externe, elle protège efficacement en cas de pluie, même forte. Cette veste a été pour nous une alliée précieuse quand le vent de printemps s’est levé et a soufflé pendant toute la 3e journée de notre micro-aventure…!

🧣 1 doudoune à capuche Delta Ridge : tout à fait précieuse pour passer 4 jours et 3 nuits en pleine nature, cette doudoune a la particularité de réchauffer très vite grâce à la technologie thermo-réfléchissante Omni-Heat (la composition intérieure renvoie la chaleur du corps). Avec une isolation en duvet, les compartiments sans coutures repoussent l’humidité et conservent la chaleur.

Matériel de bivouac

🥋 1 ensemble de sous-vêtements chauds Columbia : avec un t-shirt à manches longues et un collant Midweight Stretch. Leur doublure thermo-réfléchissante conserve la chaleur du corps et permet de dormir au chaud !

🏕 1 tente : j’ai emporté ma tente 1 personne ultra-légère (1,3 kg), idéale pour une micro-aventure de 4 jours.

🛌 2 tapis de sol : le premier tapis de sol en mousse m’isole du sol tandis que le second, gonflable, apporte du confort tout en renforçant l’isolation.

💤 1 sac de couchage 0°C : indispensable pour les nuits dans le Massif des Vosges pendant l’entre-saison !

🔥 1 sous-sac thermique en polaire : pour apporter un supplément de chaleur la nuit.

Nourriture

L’un des principaux attraits de cette micro-aventure dans les Vosges est la découverte du terroir de montagne grâce aux différentes fermes-auberges et auberges présentes le long de l’itinéraire.

Ces établissements vous permettront donc d’embarquer moins d’alimentation dans votre sac et de succomber au plaisir gourmand de goûter aux meilleures spécialités du Massif des Vosges (repas marcaire, fromages, charcuteries, plats mijotés) !

Gourmand et pratique, simplement parfait.

🍽 Plats lyophilisés : je vous recommande d’emporter avec quelques plats lyophilisés, en particulier pour la troisième journée qui traverse un « désert » où il n’y a pas de commerce.

🍫 Snacks : indispensables pour garder le rythme ! J’opte pour du muesli ou des fruits secs. L’idée est d’avoir une bonne ration dans un sachet refermable facilement accessible dans le sac pour pouvoir grignoter régulièrement au cours de la journée.

Trois choses que vous allez adorer pendant cette micro-aventure dans les Vosges !

🤩 Les panoramas grandioses que vous découvrirez au cours des 4 jours de randonnée de cette micro-aventure dans les Vosges. D’abord les Hautes Vosges et leurs vallées profondes avant d’atteindre les chaumes dégagées puis les grandes forêts des Vosges centrales. C’est véritablement un itinéraire en balcon !

🚄 L’accessibilité : si vous avez une voiture, laissez la au garage ! Vous pouvez facilement atteindre le point de départ de cette micro-aventure dans les Vosges grâce au train qui vous emmènera à Metzeral. Pour le retour, un bus peut vous amener à ou vers Strasbourg en été.

🏕 L’immersion en pleine nature : je vous propose de réaliser cette micro-aventure dans les Vosges en bivouaquant dans le Massif des Vosges pour une immersion totale en pleine nature ! Ravitaillement, terroir, accès à de l’eau potable : je vous partage toutes les infos essentielles pour un confort total !

Avant de vous lancer, jetez un œil à ces autres articles !

ℹ️  Préparer sa micro-aventure : le guide pour se lancer

🥾  Randonner dans les Vosges pour la première fois : le guide pour celles•ceux qui ne connaissent pas le Massif

🧂 3 objets qui vont changer votre micro-aventure : des p’tits riens qui font toute la dif’

⛺️ Bivouaquer dans les Vosges : tout ce qu’il faut savoir avant de planter la tente dans le Massif des Vosges

L’itinéraire complet de cette micro-aventure dans les Vosges

Pour l’itinéraire détaillé jour après jour, c’est plus bas ! Continuez à scroller 😉

Comment utiliser le tracé avec OpenRunner ?

Rien de plus simple ! Pour suivre le tracé pendant votre micro-aventure :

1️⃣ Téléchargez l’application OpenRunner sur votre smartphone
2️⃣ Ouvrez cet article sur votre smartphone
3️⃣ Cliquez sur la carte
4️⃣ En haut à droite de la carte, cliquez sur « Voir le parcours dans OpenRunner »
5️⃣ Ajoutez la rando à vos favoris
6️⃣ Cliquez sur « Suivre ce parcours »

Quelles cartes emporter ?

L’itinéraire de cette micro-aventure dans les Vosges de 4 jours s’étend sur 3 cartes :

🗺 Jour 1 et début du jour 2 : 3719OT – Colmar / Le Hohneck / Vallée De Munster

🗺 Jour 2 et début du jour 3 : 3718OT – Sélestat / Col Du Bonhomme / Saint-marie-aux-mines / Kaysersberg / Riquewihr (club Vosgien)

🗺 Jours 3 et 4 : 3717et – Barr / Le Hohwald / Villé/ Haute Vallée De La Bruche (club Vosgien)

Comment rejoindre le départ en transports en commun ?

🚄 Strasbourg – Colmar : environ 30 minutes en train avec le TER Grand Est à destination  de Bâle, environ 18€ le trajet (tarif plein).

🚞 Colmar – Metzeral : 40 minutes environ, compter 3€ le trajet.

Pour le retour à Strasbourg depuis le Mont Sainte-Odile :

🚍 Mont Sainte-Odile – gare routière de Strasbourg : avec le bus de la ligne 257 qui vous ramènera en centre-ville de Strasbourg.

🔍 Générez votre itinéraire

L’itinéraire détaillé de cette micro-aventure dans les Vosges

La première journée de cette micro-aventure dans les Vosges vous emmène de Metzeral au lac du Forlet, au cœur des Hautes Vosges. C’est une première journée splendide avec la traversée de la vallée de la Wormsa, la découverte des lacs de montagne et surtout – si vous prenez la variante – le Sentier des Roches ! Mais c’est naturellement une première journée sportive avec 1 100m de dénivelé positif et plutôt longue.

Après une première nuit au bivouac, la deuxième journée voit se terminer les Hautes Vosges au col des Bagenelles pour entrer dans les Vosges centrales. Elle se termine dans la belle forêt de Sainte-Marie-aux-Mines et la nuit au bivouac (ou en cabane) à l’Arbre de la Liberté.

La troisième journée de votre micro-aventure dans les Vosges vous emmène jusqu’au col de Steige en vous faisant entrer dans le Bas-Rhin et toujours sur de belles pistes forestières et de col en col.

Enfin, la 4e journée de cette micro-aventure dans les Vosges couronne vos efforts et votre immersion dans le Massif des Vosges en partant du col de Steige et jusqu’au Mont Sainte-Odile en passant par le Champ du Feu et le très beau plateau sommital du Hohenberg.

Le Mont Sainte-Odile au lever du soleil dans les Vosges

Le Mont Sainte-Odile surplombe la Plaine d’Alsace

Jour 1 : de la gare de Metzeral au lac du Forlet

🏔 Difficulté de l’étape : 8/10

⏱ Durée : environ 7h30

🥾 Distance : 20 km

⬆️ Dénivelé : 1 100 mD+

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Étape 1 : de la gare de Metzeral au lac du Schiessrothried

Cette micro-aventure dans les Vosges commence à la gare de Metzeral dans la vallée de Munster. En descendant du train, dirigez-vous vers la rivière Fecht au centre du village. Traverserez le pont et tournez à gauche en prenant la direction du Schiessrothried et du Fischboedlé.

Panneau directionnel dans le Massif des Vosges

Prenez la direction des lacs du Schiessrothried et du Fischboedlé

Suivez le balisage de la croix rouge ou du rectangle rouge. Vous quitterez alors progressivement le village. Le chemin oblique doucement vers votre droite : vous commencerez alors à remonter la très belle vallée de la Wormsa avec ses anciennes fermes installées au cœur du vallon.

Une ferme traditionnelle dans le Massif des Vosges

Les quelques fermes qui peuplent la vallée de la Wormsa sont ultra charmantes !

Toujours sur le balisage du rectangle rouge, continuez à monter le long d’une moraine (champ de pierres laissé là par le glacier de la vallée).

Un randonneur sur une moraine dans la vallée de Munster, Massif des Vosges

Il vous faudra traverser quelques moraines

Vous traverserez une très belle cascade sur un petit pont au bois, qui offre au passage un très beau point de vue sur la vallée de la Wormsa.

Un pont enjambe une rivière dans la vallée de la Wormsa, Massif des Vosges

Plusieurs cascades ponctuent l’itinéraire

Un dernier effort vous amènera sur les berges du lac du Fischboedlé, splendide petite étendue d’eau alimentée par les ruisseaux d’altitude du Hohneck. Vous pourrez d’ailleurs apercevoir une cascade en pleine forêt au-dessus du lac !

Vue aérienne du lac de Fischboedlé dans le Massif des Vosges

Le petit kiosque du lac de Fischboedlé est un endroit rêvé pour faire une pause !

Reprenez votre chemin en direction du lac du Schiessrothried sur le balisage du rectangle rouge. L’itinéraire accuse une pente assez forte mais tout en lacets et à couvert des arbres.

Sentier de randonnée dans le Massif des Vosges

L’itinéraire de votre micro-aventure continue en montant vers le lac du Schiessrothried

En terminant de longer une petite rivière, vous arriverez alors au lac du Schiessrothried. Plus grand que le Fischbodlé, il est encore plus grandiose avec ses falaises à pic qui le bordent et le sommet du Hohneck, visible d’ici !

Le lac du Schiessrothried dans le Massif des Vosges

On peut facilement observer le Hohneck depuis les berges du lac du Schiessrothried

Étape 2 : du lac de Schiessrothried au col de Falimont (variante Sentier des Roches)

Vous sortirez peu à peu de la forêt en traversant un pré qui vous emmènera aux portes de la ferme-auberge du Schiessroth, idéal pour votre pause de midi !

Le chemin de votre micro-aventure dans les Vosges continue en direction du Hohneck. Contournez alors l’auberge pour rester sur le rectangle rouge qui monte le long d’un large chemin de pierres.

Sentier dans randonnée dans le Massif des Vosges

Le chemin monte vers le Hohneck le long d’une piste empierrée

Peu à peu, vous gagnerez de l’altitude et rejoindrez la crête. Laissez pour un temps le GR 5 balisé par le rectangle rouge sur votre gauche et empruntez le sentier balisé par le rectangle rouge-blanc-rouge. Il passe au-dessus du Schaeferthal, un long bâtiment installé sur la chaume.

Le Schefferthal dans le Massif des Vosges

Le Schaefferthal domine le Frankenthal, à quelques centaines de mètres du Hohneck

Vous atteindrez alors le col de Falimont et rejoindrez le GR5 rectangle rouge. Vous vous trouverez alors au-dessus du splendide Frankenthal, l’un des plus beaux vallons du Hohneck.

Vue sur le lac du Fischboedlé dans le Massif des Vosges

Vous pourrez admirer le lac du Fischboedlé en montant vers le Hohneck

Pour un spot idéal de pique-nique, poussez un peu plus loin vers la Martinswand et son panorama sur la vallée de Munster d’un côté et le Hohneck de l’autre.

Vue sur le sommet du Hohneck dans le Massif des Vosges

N’oubliez pas de régulièrement vous retourner pour profiter de panoramas splendides !

Étape 3 : du col de Falimont au lac du Forlet

Depuis le col de Falimont, votre micro-aventure dans les Vosges continue sur le GR 5 balisé par le rectangle rouge. L’itinéraire vous fait traverser les Trois Fours, un large plateau au bout duquel est installé le chalet du Club Alpin Français où vous pouvez vous ravitailler en eau par exemple.

Vue aérienne sur les Trois Fours

Les Trois Fours est une vaste zone dégagée sur la chaume

L’itinéraire vous emmène jusqu’au col de la Schlucht, toujours très animé !

Laissez la Maison du Parc sur votre gauche et traversez prudemment la route. Le chemin monte alors très fort dans la pente. Vous longerez ici l’ancienne frontière de 1870-1918 entre l’Allemagne et la France, matérialisée par des bornes en grès où l’on peut voir d’un côté le « F » de France et – quand il n’a pas été effacé au burin après 1918 – le « D » de Deutschland.

Anciennes bornes frontières dans le Massif des Vosges

Ne manquez pas d’observer les anciennes bornes frontières de 1871-1918 le long de votre micro-aventure

Notez bien ces bornes et l’ancienne frontière car l’itinéraire de cette micro-aventure la suit pendant un bon moment !

Dépassez le rocher du Missheimle et après une centaine de mètres, descendez de la chaume en empruntant le chemin balisé par le triangle bleu.

Le rocher de Missheimle dans le Massif des Vosges

Laissez le rocher de Missheimle sur votre droite

Vous perdrez un peu d’altitude avant de rejoindre la route forestière balisée par le chevalet rouge. Tournez ensuite à gauche pour rejoindre le chemin balisé par le rectangle bleu-blanc-bleu et entrez sur le domaine skiable de la station du Tanet dont vous apercevrez le télésiège.

Dirigez-vous ensuite vers l’auberge du Seestaettle.

La station du Tanet dans le Massif des Vosges

Arrivée au Tanet et son auberge

Laissez l’auberge dans votre dos et empruntez la route qui mène au lac Vert. Après une dizaine de minutes, vous atteindrez le troisième lac de la journée où les sapins verts se reflètent dans les eaux.

Le lac vert vu du ciel

Le lac vert (ou de Soultzeren) dans les Vosges

Dépassez le lac Vert et prenez la direction du Gaertlesrain sur le chemin balisé par le rond jaune. L’itinéraire vous fait attaquer dans la pente un grand pré avant de revenir à plat en pénétrant dans la forêt.

Continuez à suivre ce chemin sur encore un kilomètre avant d’arriver au 4e et dernier lac de la journée, le lac du Forlet, autour duquel vous devriez pouvoir facilement trouver un emplacement pour bivouaquer.

Vue sur l'auberge du Forlet et son lac

L’auberge du Forlet nichée au cœur du cirque glaciaire

Quelques points à rappeler avant d’installer votre bivouac dans les Vosges !

Bivouac dans les Vosges : ce qu’il faut connaître avant d’installer sa tente !

Où manger ?

Pour le midi de votre premier jour, vous aurez l’embarras du choix parmi les fermes-auberges des Hautes Vosges :

🐮 Ferme-auberge du Schiessroth : après avoir quitté le lac du Schiessrothried et terminé la plus grosse partie de la montée vers le Hohneck, vous arriverez sous cette belle ferme-auberge de la vallée de Munster. On y trouve toutes les spécialités des fermes-auberges des Vosges : menu marcaire, fromages de la ferme, tarte aux myrtilles, charcuteries etc. Fermée le mardi, réservation conseillée au 03 89 77 63 63.

🏡  Auberge du Gaschney : en poussant un peu plus loin sous le Petit Hohneck, vous pourrez rejoindre le Gaschney et sa ferme-auberge. Dans cette belle demeure traditionnelle rénovée il y a peu, une nouvelle salle de restaurant est venue compléter la première, véritable âme de la maison qui est l’ancienne étable de la ferme originelle. À la carte, vous trouverez une viande qui bovine provient exclusivement de la ferme.  La totalité de la viande est transformée dans le propre labo de la ferme-auberge et les fromages et le pain sont fabrication maison. Extrait des Randonneurs Fines Gueules, le site des testeurs de fermes-auberges.

🏡  Ferme-auberge du Frankenthal : pour ceux.celles qui opteront pour l’option Sentier des Roches, ne manquez surtout pas de vous arrêter à la ferme-auberge du Frankenthal pour votre repas du midi ! C’est un endroit étonnant, blotti aux pieds du Falimont et de la mythique Martinswand ! Dans la robuste bâtisse pleine de charme, Roseline, la jeune patronne, passe ici 6 mois de l’année pour s’occuper de son cheptel et des randonneurs qui viennent goûter les spécialités de la vallée. Infos et réservations : 06 78 52 15 11.

Pour le soir, deux choix s’offrent à vous pour emporter votre dîner du bivouac :

🏡 Auberge du Tanet : au pied des pistes de ski de la petite station du Tanet, ce bel établissement propose une carte de saison et des spécialités de montagne. Vous pourrez commander votre dîner à emporter mais présentez-vous de préférence avant 17h30 au début de la saison. Plus d’infos : aubergedutanet.com et 03 89 77 41 42

🏡 Auberge du Schantzwasen : une cuisine traditionnelle régionale  avec des plats typiques et saisonniers, le tout dans un cadre authentique, au coin du feu ou sur la terrasse d’altitude. Possibilité d’hébergement. Fermé les mardis et mercredis. Plus d’infos : auberge-schantzwasen.com et 03 89 77 30 11.

Où dormir ?

⛺️ Bivouac au lac Vert ou au lac du Forlet : plusieurs emplacements relativement plats autour des deux lacs. Je vous recommande d’arriver tôt si vous réalisez cette micro-aventure un week-end de juillet ou d’août : les places sont vites prises d’assaut !

🛏 Auberge du Schantzwasen : simplicité, confort et esprit authentique sont les maîtres mots de la partie hébergement de l’auberge du Schantzwasen ! Vous y trouverez des chambres de 2 à 6 personnes pour des tarifs à partir de 51€ la nuitée ou 63€ en demie-pension.

Le tracé de cette étape

Jour 2 : du lac du Forlet à l’Arbre de la Liberté

🏔 Difficulté de l’étape : 6/10

⏱ Durée : environ 7h

🥾 Distance : 20 km

⬆️ Dénivelé : 600 mD+ / 700 m D-

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Étape 1 : du lac du Forlet au col du Bonhomme

La deuxième journée de votre mico-aventure dans les Vosges commence au lac du Forlet.

Laissez la ferme-auberge sur votre gauche au nord du lac et empruntez le sentier balisé par le triangle rouge qui monte fort.

Après une bonne suée, vous arriverez à l’Altenkraehkopf, un belvédère qui offre un point de vue splendide sur le lac du Forlet bien sûr, mais aussi sur les Hautes Vosges et ses sommets.

Vue sur le lac du Forlet dans le Massif des Vosges

La vue sur le lac du Forlet est éblouissante !

En continuant sur le sentier balisé par le triangle rouge, vous arriverez à un croisement avec le rectangle rouge-blanc-rouge. Tournez à gauche puis après quelques mètres, prenez à droite sur le sentier balisé par le rond bleu.

Vous passerez ainsi devant une des sources du lac Noir que vous pourrez déjà apercevoir sur votre droite.

Les eaux bleues du lac Noir

Poursuivez vers l’Observatoire Belmont qui offre un très beau panorama sur le haut de la vallée d’Orbey. Puis continuez en direction du Château Hans qui domine le lac Blanc.

Vue sur le Lac Blanc dans les Vosges depuis le Rocher Hans

Le lac Blanc, l’un des lacs d’altitude des Vosges

Le début de cette deuxième journée de votre micro-aventure est simplement époustouflante tant les panoramas se succèdent !

Au-dessus du lac Blanc, tournez à gauche sur le sentier balisé par le disque rouge en direction de la source du lac Blanc. C’est un bon endroit pour recharger vos gourdes !

La source du lac Blanc

Vous pourrez remplir les gourdes à la source du lac Blanc

Continuez sur le même chemin en balcon au-dessus du lac Blanc, tout en panoramas.

Le lac Blanc dans les Vosges

Le Rocher Hans se dresse fièrement au-dessus du lac Blanc

Ne manquez pas l’embranchement avec le chemin balisé par le triangle bleu sur votre gauche qui descend dans la chaume.

L’itinéraire commence à descendre. Vous couperez ainsi la Route des Crêtes. Continuez à suivre le balisage du triangle bleu vers le col du Louschbach.

Balisage de randonnée du Club Vosgien dans le Massif des Vosges

Direction le col du Louschbach

Au col du Louschbach, descendez dans le virage pour emprunter le balisage du rectangle bleu. Suivez pendant un temps les routes forestières avant de tourner à gauche sur une large piste qui monte en pente douce, toujours en suivant le balisage du rectangle bleu.

Balisage de randonnée dans le Massif des Vosges

Suivez le rectangle bleu

Suivez cet itinéraire pendant un peu plus de 2 kilomètres. Traversez à nouveau la Route des Crêtes pour rester sur le rectangle bleu. Vous atteindrez ainsi facilement le col du Bonhomme à travers une belle forêt.

Le col du Bonhomme dans le Massif des Vosges

Au col du Bonhomme, vous pourrez vous ravitailler en eau et déjeuner au Relais Alsace-Vosges, une bonne adresse !

Étape 2 : du col du Bonhomme à l’arbre de la liberté

Après votre pause de midi, continuez votre micro-aventure dans les Vosges en suivant toujours le rectangle bleu.

L’itinéraire est assez roulant pendant 3 kilomètres et il longe la Route des Crêtes.

Vous arriverez ainsi au-dessus du col des Bagenelles en traversant le domaine skiable.

Vue sur la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines depuis le col des Bagenelles dans le Massif des Vosges

Depuis le col des Bagenelles, vous pourrez profiter d’une très belle vue sur les hauteurs de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines

Il vous faudra fournir encore un effort pour rallier le col du Pré de Raves pour que l’itinéraire soit ensuite très roulant jusqu’à l’Arbre de la Liberté en suivant le balisage du rectangle bleu-blanc-bleu, plus aisé en cette fin de journée…

Vous passerez ainsi par la Roche des Fées et son immanquable panorama sur les hauteurs de la Vallée de Sainte-Marie-aux-Mines.

Randonneur admirant le paysage depuis la Roche des Fées dans le Massif des Vosges

Ne manquez pas de grimper sur la Roche des Fées et profiter d’une très belle vue sur les hauteurs de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines

L’arrivée à l’Arbre de la Liberté et son abri pour randonneurs tout en douceur.

Randonneur dans le Massif des Vosges

Arrivée à l’Arbre de la Liberté et son abri pour randonneurs

Où manger ?

🍽 Le Relais Alsace-Vosges : au col du Bonhomme, un accueil simple, sans chichi et très généreux. Pour un plat du jour à moins de 15€, on a eu du mal à terminer notre assiette ! En dehors des horaires d’ouverture de la cuisine, possibilité d’emporter des sandwiches, mais il vaut mieux vérifier en appelant au 09 70 35 76 83. Plus d’infos : restaurant-bonhomme.com

🐮 Ferme-auberge de la Graine Johé : en contrebas du col des Bagenelles, cette ferme-auberge est idéalement située pour votre ravitaillement ! L’équipe très sympathique peut vous préparer à emporter quelques portions de tourtes, de munster et de jambon fumé à emporter. Charcuteries, omelettes et spécialités de montagne complètent la carte à table. Plus d’infos : la-graine-johe.fr et 03 89 47 51 55.

Où dormir ?

⛺️🏡  L’Arbre de la Liberté : magnifique emplacement à un carrefour de routes forestières, idéal pour planter la tente. Il est également possible d’utiliser la mezzanine de la cabane pour randonneurs.

Le tracé de cette étape

Jour 3 : de l’arbre de la liberté au col de Steige

🏔 Difficulté de l’étape : 6/10

⏱ Durée : environ 7h

🥾 Distance : 22 km

⬆️ Dénivelé : 600 mD+ / 983 m D-

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Étape 1 : de l’arbre de la liberté au col de la Hingrie

Depuis l’Arbre de la Liberté, la troisième journée de votre micro-aventure dans les Vosges commence en direction de la Tête du Violu en reprenant le balisage du rectangle bleu.

Vue aérienne sur l'abri pour randonneurs de l'Arbre de la Liberté dans le Massif des Vosges

Le carrefour de l’Arbre de la Liberté

Cette troisième journée est la plus sauvage des quatre. Les fameuses grandes forêts du Massif des Vosges vont se succéder tout au long de votre itinéraire et il faudra parfois faire quelques détours pour se ravitailler en eau notamment.

Enfin, au cours de cette troisième journée, vous longerez pendant un bon moment l’ancienne frontière franco-allemande de 1871-1918, toujours matérialisée aujourd’hui par les bornes installées là autour de 1875.

Borne frontière franco-allemande de 1870 dans le Massif des Vosges

Les bornes frontière sont ici encore en très bon état, avec leur peinture jaune et blanche

En gravissant le sommet de ce mont qui culmine à 993 m d’altitude, vous ne pourrez pas manquer les vestiges de la Première Guerre mondiale qui subsistent toujours dans cette forêt paisible.

Vestige d'un pieu de barbelé de la Première Guerre mondiale dans le Massif des Vosges

Les vestiges rouillés sont toujours visibles, plus de 100 ans après la Guerre

Le lieu est en effet le théâtre de terribles combats qui ont vu s’affronter les armées française et allemandes au début du conflit en 1914. Rapidement conquis par les Français, le sommet est aménagé en véritable forteresse.

Randonneur au sommet du Violu dans le Massif des Vosges

Le sommet du Violu est aujourd’hui un très beau lieu paisible

On peut toujours voir aujourd’hui des blockhaus, casemates, rampes de tir ou autres vestiges de tranchées et trous d’obus dans la forêt.

Vestige de blockhaus dans le Massif des Vosges

L’un des blockhaus encore visible dans le secteur du Violu

Au sommet, tournez à droite pour rester sur le balisage du rectangle bleu et dirigez vous vers le lieu-dit Le Labyrinthe. Vous ne pourrez être que conquis par les vues qui s’offrent à vous sur la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines grâces aux grands prés d’altitude !

Paysage du Massif des Vosges

Ne manquez pas les panoramas sur les vallées environnantes

Au col de Sainte-Marie-aux-Mines, traversez la route pour continuer à suivre le rectangle bleu qui attaque dans la pente raide.

Le col de Sainte-Marie dans le Massif des Vosges

Arrivée au col de Sainte-Marie

Dans la montée vers le sommet du Château de Faîte, vous passerez devant une ancienne fortification qui gardait le col de Sainte-Marie-aux-Mines pendant la Grande Guerre.

Fortification du Château de Faîte dans le Massif des Vosges

L’une des fortification du Château de Faîte au-dessus du col de Sainte-Marie

Reprenez votre souffle au sommet du Château de Faîte en profitant d’une splendide vue sur le département des Vosges et notamment l’agglomération de St-Dié.

Randonneur dans le Massif des Vosges

La vue sur le département des Vosges l’agglomération de St-Dié est de toute beauté !

Votre micro-aventure dans les Vosges continue sur le même balisage du rectangle bleu entre les vestiges militaires.

L’itinéraire est ensuite assez roulant à travers les forêts et jusqu’au col de la Hingrie.

Étape 2 : du col de la Hingrie au col de Steige

Au col de la Hingrie, l’itinéraire de votre micro-aventure dans les Vosges continuez à suive le rectangle bleu. Vous emprunterez ainsi la route forestière du Pery qui vous mènera au col d’Urbeis.

Chemin de randonnée dans le Massif des Vosges

Vous évoluerez sur de larges pistes forestières

De là, vous rejoindrez le hameau du Climont en longeant la route qui passe devant un gîte équestre.

Le gîte équestre du Climont

Longez la route en direction du Climont en laissant l’écurie sur votre droite

Traversez le Climont, toujours sur le balisage du rectangle bleu et sur la route.

Vue sur le hameau du Climont dans le Massif des Vosges

Le Climont

Vous passerez devant la ferme-auberge des Cîmes, idéale pour votre ravitaillement du soir !

Ferme-auberge du Massif des Vosges

La ferme-auberge des Cîmes au Climont,

Après avoir dépassé la ferme des Confitures du Climont, le chemin quitte la route par la droite en suivant un petit sentier en direction du col de Steige.

Vous atteindrez alors sans difficulté le col de Steige et son petit lac au carrefour des routes vers Ranrupt, Steige et le Champ du Feu.

Lac du col de Steige dans le Massif des Vosges

Votre arrivée au col de Steige sera récompensée par la vue de ce joli lac !

Où manger ?

Pour le midi, il n’y a malheureusement pas de lieu dédié à un ravitaillement. Je vous recommande donc d’opter pour un plat lyophilisé ou tout autre pique-nique que vous jugerez adapté !

Pour le soir en revanche, voici différentes solutions :

🐮 Ferme-auberge des Cîmes : au Climont, cette très belle ferme-auberge propose des menus et plats composés à 67% à part partir des produits de la ferme (veau, porc et bœuf, munster, tomme, coeur de massif). Ouvert d’avril à mi-novembre, fermé le lundi soir, mardi soir et mercredi. Service entre 12h et 14h et entre 19h et 20h30 (desserts et  boissons en continu). Plus d’infos : fermeaubergedescimes.fr et 03 88 57 36 49

🍽  Ehret Création : dans le village de Ranrupt à quelques centaines de mètres du col de Steige, ce lieu insolite qui propose des objets d’artisanat et de la vaisselle de restauration est également un lieu de petite restauration. Nous avons été très chaleureusement accueillis à table avec une carte simple de brasserie (croque-monsieur, frites etc.). Attention aux horaires d’ouverture cependant (fermé le soir). Plus d’infos : ehretcreation.com et 03 88 47 23 15

🍽 Les Merveilles de Fati : petit restaurant installé au col de Steige. Nous n’avons pas pu y aller car il était fermé mais avons eu plusieurs retours positifs sur la cuisine.

Où dormir ?

⛺️ Bivouac à proximité du col de Steige : le bivouac est interdit sur les berges du lac du col de Steige, mais plusieurs emplacements peuvent être trouvés non loin de la zone d’exclusion. Je vous recommande vivement de prévoir des bouchons d’oreilles : le col est très fréquenté par les voitures, même la nuit !

🐮 Ferme-auberge des Cîmes : au Climont, la belle ferme-auberge des Cîmes propose 5 chambres d’hôtes classées 1 épi pouvant accueillir 12 personnes. Accueil du jeudi au dimanche soir inclus du 1er avril au 30 octobre. Chambre avec petit-déjeuner (2 personnes) : 55€ la nuit ; demie-pension : 50€ par nuit et personne. 1 personne : 38€ la nuit. Plus d’infos : fermeaubergedescimes.fr et 03 88 57 36 49.

Le tracé de cette étape

Jour 4 : du col de Steige au Mont Sainte-Odile

🏔 Difficulté de l’étape : 6/10

⏱ Durée : environ 7h

🥾 Distance : 23 km

⬆️ Dénivelé : 750 mD+ / 500 m D-

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

 

Étape 1 : du col de Steige à la Rothlach

La quatrième et dernière journée de votre micro-aventure dans les Vosges commence au col de Steige.

Vue aérienne sur le lac du Col de Steige

Le lac du col de Steige

Rejoignez le chemin balisé par le rectangle bleu qui part derrière l’auberge du col. Le chemin monte jusqu’à traverser la route.

Randonneur dans le Massif des Vosges

Le dénivelé de ce dernier jour est plutôt bien réparti sur l’ensemble de la distance

Toujours sur le même balisage du rectangle bleu, vous passerez ainsi au-dessus de la Grande Goutte avant d’arriver au col de la Charbonnière.

Col de la Charbonnière dans le Massif des Vosges

Arrivée au col de la Charbonnière avec son auberge

Suivez le balisage du rectangle bleu en direction du Champ du Feu. Après une centaine de mètres en montée, vous apercevrez alors la tour du Champ du Feu.

Tour du Champ du Feu dans le Massif des Vosges

La Tour du Champ du Feu, le point où l’itinéraire arrête de monter !

La suite de l’itinéraire de votre micro-aventure dans les Vosges se fait ensuite relativement à plat. Vous longerez ainsi la réserve naturelle du Champ du Feu, une très belle chaume qui ouvre la vue sur les sommets alentours dont le Donon.

Vue aérienne sur le Donon depuis le Champ du Feu dans le Massif des Vosges

Le Champ du Feu est une chaume d’où la vue sur les environs est simplement splendide !

Le sentier vous emmène ensuite jusqu’à la Vieille Métairie et sa très belle vue sur le Haut-Kœnigsbourg.

Vue sur la Vieille Métairie dans le Massif des Vosges

La Vieille Métairie et sa vue sur le Haut-Kœnigsbourg

Continuez toujours sur le même balisage du rectangle bleu en rejoignant la route forestière goudronnée qui vous mènera jusqu’à la Rothlach et son auberge.

Auberge de la Rothlach dans le Massif des Vosges

Pour votre déjeuner, installez-vous sur la terrasse de l’auberge de la Rothlach

Étape 2 : de la Rothlach au Mont Sainte-Odile

Dirigez-vous vers la forêt de l’autre côté de la route et engagez-vous sur le Chemin des Bornes.

Randonneur dans le Massif des Vosges

Le Chemin des Bornes est une large piste à travers la forêt, et à plat !

Vous laisserez ici le balisage du rectangle bleu pour suivre le chevalet jaune. Le chemin ondule entre les sapins et est encadré de multiples bornes de pierre.

Borne sur le Chemin des Bornes dans le Massif des Vosges

Les bornes de différentes époques encadrent le chemin

Vous atteindrez alors le carrefour de la Breitmatt. Longez la route pour attraper le chemin balisé par la croix bleue.

Le sentier quitte rapidement la route pour vous emmener dans une très belle et lumineuse forêt de pins.

Forêt dans le Massif des Vosges

Vous évoluerez ici dans de belles forêts lumineuses

Vous passerez à proximité du château de Birkenfels et son abri pour randonneurs.

Cabane du Birkenfels dans le Massif des Vosges

La cabane du Birkenfels à deux pas du château

L’itinéraire continue sur le même balisage en suivant la route forestière avant de monter quelque peu et de tourner à gauche. Restez sur le balisage de la croix bleue.

Forêt de pins à proximité du Mont Sainte-Odile dans le Massif des Vosges

Continuez à suivre le balisage de la croix bleue

Vous évoluerez sous le mur païen qui enserrait avant l’Antiquité le plateau de la Bloss.

Mur païen autour du Mont Sainte-Odile dans le Massif des Vosges

Le mur païen à proximité du Mont Sainte-Odile

Une fois que l’itinéraire vous aura fait rejoindre la route, vous ne serez plus très loin de l’arrivée de votre micro-aventure dans les Vosges ! Laissez les parkings sur votre gauche et dirigez-vous vers le couvent du Mont Sainte-Odile.

Le Mont Sainte-Odile au lever du soleil dans les Vosges

La récompense de cette micro-aventure dans les Vosges : le Mont Sainte-Odile

La vue des hautes façades du couvent sera votre première récompense et le signe que votre aventure s’achève bientôt !

Statue de Sainte-Odile au couvent sommital dans le Massif des Vosges

Vous serez arrivé au bout de cette micro-aventure de 4 jours dans les Vosges !

Mais la plus belle récompense sera naturellement la vue finale qui vous attend à l’intérieur du Mont Sainte-Odile, sur la Plaine d’Alsace, Strasbourg et la Forêt Noire voisine !

Vue depuis l'une des terrasses du Mont Sainte-Odile

La vue depuis les terrasses du Mont Sainte-Odile sera votre ultime récompense !

Où manger ?

🍽 Auberge de la Charbonnière : beau restaurant avec une carte étendue (viandes, poissons, spécialités régionales et de montagne) dans un cadre champêtre et assez distingué. Ouvert du mercredi au dimanche de 10h00 à 17h30 et de 18h45 à 22h00. Plus d’infos : auberge-de-la-charbonniere.fr  et 03 88 08 31 17

🍽 Auberge de la Rothlach : une carte traditionnelle de spécialités locales et montagnardes (choucroute, jambonneau, kassler) avec des suggestions de saison. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermé le lundi). Attention : pas de règlement en carte. Plus d’infos : auberge-rothlach.fr et 03 88 08 34 33

Le tracé de cette étape

Partagez des photos de votre micro-aventure dans les Vosges sur Instagram en utilisant le hashtag #VosgesQuiPeut et en taguant le compte @vosgesquipeut 😉

Plus d'articles dans Treks et aventures

Commentaires

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.