55

Même si elles ne sont pas très hautes, les Vosges sont un excellent terrain d’aventure pour ceux qui rêvent d’évasion ! On vous partage cette idée de trek dans les Vosges à faire sur trois jours. En plus, pas besoin de voiture : le départ et l’arrivée sont accessibles en transports en commun depuis Strasbourg.

Trek dans les Vosges sans voiture depuis Strasbourg : vers le Petit Ballon en 3 jours

Un trek à travers les plus beaux panoramas des vosges à faire en trois jours pour unE immersion totale !

🏔 Difficulté du trek : 7/10

🥾Distance totale : 55km

⬆️ Dénivelé total : 2350m D+

📍Départ : Orbey (68)

📍Arrivée : Munster (68)

🕓 Durée de la rando : trois jours (6h à 7h par jour)

🚄 Y aller en transports en commun : Strasbourg – Colmar en train puis Colmar – Orbey en bus. Voir le détail plus bas

Toute cette immensité baignée de lumière est notre royaume, Simba

Ce trek dans les Vosges à faire sur 3 jours vous emmènera à travers les plus beaux panoramas du massif ! Depuis Orbey, vous montrez d’abord jusqu’aux rives du magnifique lac Vert. Le deuxième jour, vous rejoindrez la Grande Crête en parcourant le fameux Sentier des Roches et enfin le troisième jour, vous redescendrez des hauteurs pour rejoindre la ville de Munster en passant par le sommet du Petit Ballon.

Tout au long du parcours, vous pourrez vous ravitailler dans l’une des nombreuses ferme-auberges et profiter des pépites du terroir !

Pour nous, le meilleur moyen de profiter de ce trek dans les Vosges en 3 jours et de vivre l’immersion en pleine nature, c’est de bivouaquer ! Alors pour chaque étape, vous trouverez nos conseils des spots pour planter la tente.

Si vous avez besoin de conseil pour choisir votre matos de trek, cliquez ici 👇🏻

Quel matériel de base pour un bivouac dans les Vosges cet été ?

Itinéraire complet et cartes à emporter

Il vous faudra emporter 3 cartes si vous souhaitez faire l’intégralité de ce trek dans les Vosges.

🗺 Jour 1 : 3718OT pour le secteur de Kaysersberg

🗺 Jour 2 : 3618OT pour le secteur du Hohneck

🗺 Jour 3 : 3719OT pour le secteur de Munster et du Petit Ballon

Voici l’itinéraire complet de ces trois jours de trek dans les Vosges :

Comment rejoindre le départ en transports en commun ?

🚄 Strasbourg – Colmar : 33 minutes en train avec le TER Grand Est à destination  de Bâle, environ 14€ le trajet.

🚍 Colmar – Orbey : 45 minutes en bus avec la ligne 145 à destination de Lapoutroie  jusqu’à l’arrêt “Le Faing” en haut d’Orbey. Comptez 7€ le trajet.

Et pour revenir ?

🚞 Munster – Colmar : 26 minutes en train depuis Munster vers Colmar. Comptez environ 4,5€ le trajet.

🚄 Colmar – Strasbourg : 33 minutes en train avec le TER Grand Est en direction de Strasbourg, environ 14€ le trajet.

🔍 Générez votre itinéraire ici

Jour 1 : d’Orbey au lac Vert

🥾 10km et ⬆️ 900m D+

⏱ Environ 4h30

La première journée de votre trek dans les Vosges vous emmènera du village d’Orbey au lac Vert, paisible lac entouré d’une forêt de sapins. Attention, ça grimpe bien alors un conseil : allez-y doucement pour la première journée et prenez le temps de trouver votre rythme !

Le Pays Welche (vallée de Lapoutroie et Orbey), point de départ de ce trek dans les Vosges

Une fois arrivé à Orbey, grimpez vers le lieu-dit “La Grenelle” sur le sentier balisé par un rond jaune. Continuez vers le Chèvremont sur le rectangle rouge-blanc-rouge qui rejoint la route un peu plus loin. Continuez en montant vers le lac Noir et en laissant derrière vous le hameau du Noirrupt.

Arrivé au lac Noir, l’itinéraire continue à monter vers le Spielmuss sur un chemin balisé par un rond rouge. On arrive alors sur les rives du lac du Forlet et son magnifique cirque glaciaire aux falaises escarpés !

Le lac du Forlet et l’auberge du même nom dans le cirque glaciaire

Il faut donner un dernier coup de collier pour rejoindre le lac Vert en continuant sur le sentier dont le balisage est devenu un rond jaune.

Le tracé de ce trek dans les Vosges

Où manger ?

Deux fermes-auberges et auberges de montagne pourront vous accueillir à leur table :

🏡 Ferme-auberge du Forlet : repas marcaires et planchettes du terroir

🏡 Auberge du Tanet Seestaedtle : une cuisine authentique et savoureuse toute l’année

Où dormir ?

🏕 Pour votre premier bivouac dans les Vosges, vous trouverez plusieurs zones plates en faisant simplement le tour du lac Vert. Il y a également de nombreux spots autour du lac du Forlet.

🏡 Mais si vous êtes plutôt du genre à passer la nuit dans un vrai lit, vous pouvez prendre contact avec le refuge du Schupferen ! Le refuge est situé à à une trentaine de minutes du lac Vert et cela vous avancera sur la deuxième journée de votre trek dans les Vosges.

À lire aussi 👇🏻

Pourquoi attendre cet été quand on peut vivre l’aventure dès ce week-end ?

Jour 2 : du lac Vert à Batteriekopf via le Sentier des Roches

🥾 21km et ⬆️ 1300m D+

⏱ Environ 8h

La deuxième journée de votre trek dans les Vosges sera sans doute la plus corsée ! Mais préparez-vous à traverser les plus beaux panoramas des Vosges :  Sentier des Roches, lac du Schiessrothried et du Fishboedlé avant de terminer sur la Grande Crête !

Vers le Sentier des Roches

Commencez votre journée en prenant la direction du sud sur le chemin balisé par un rond jaune. Vous traverserez le domaine skiable du Tanet sur le même sentier en passant sous le rocher du Tanet. Vous rejoindrez un temps le GR531 balisé par un rectangle bleu avant de continuer vers le Hirschteine sur un sentier balisé par un triangle jaune.

Passez par le Spintzenfels et son panorama merveilleux sur les sommets alentours : Hohneck, Rainkopf et tout au loin, votre objectif de ce trek dans les Vosges, le Petit Ballon !

Rejoignez ensuite le col de la Schlucht et engagez-vous vers le Sentier des Roches (rectangle bleu) dont le départ se situe de l’autre côté de la route.

⚠️ Attention : cette partie du trek dans les Vosges est la plus technique ⚠️ Pendant environ 1h30, le sentier est taillé à flanc de roche et des échelles équipent par endroit l’itinéraire. Mais l’aventure vaut le coup : on en prend plein les yeux à chaque fois que la vue se dégage un peu sur la vallée de Munster et la Wormsa en contrebas !

Une fois le Sentier des Roches bouclé, on arrive dans le merveilleux vallon du Frankenthal. Ce cirque glaciaire offre un paysage quasiment alpin avec ses falaises abruptes et ses rochers verticaux. C’est le spot idéal pour un pique-nique sur les tables de la marcairie du Frankenthal installée ici depuis plus de cent ans !

En arrivant à la Marcairie du Frankenthal

En passant par les lacs de montagne

Ce trek dans les Vosges se poursuit en remontant vers le Schaeferthal sur le GR5 (rectangle rouge). On passe derrière le Petit Hohneck pour descendre vers le lac du Schiessrothried, un magnifique lac de montagne niché au pied du Hohneck. Continuez sur le même chemin vers le petit lac du Fischbœdlé qui rivalise de beauté avec le Schiessrothried !

Le lac du Schiessrothried dans son manteau d’automne

Remontez ensuite vers le Kastelbergwasen sur le chemin balisé par une croix bleue. Prenez votre temps : ça monte fort ! Profitez-en pour admirer le panorama sur le Hohneck une fois que vous serez sorti de la forêt. Passez derrière la ferme-auberge du Kastelbergwasen et rejoignez le GR531 (rectangle bleu). Le chemin vous emmènera sur les chaumes en passant par le sommet du Rainkopf et du Rothenbachkopf.

Dernier coup de collier de la journée : devant le Rainkopf et le Rothenbachkopf 💪🏻

La deuxième journée de votre trek dans les Vosges se terminera dans les environs de la cabane du Neurod installée dans la Réserve Naturelle des Hautes Chaumes. Bravo, vous avez fait le plus dur !

Bivouac dans les Vosges sur les crêtes

Le tracé de ce trek dans les Vosges

Où manger ?

À nouveau, vous passerez devant plusieurs fermes-auberges pendant cette deuxième journée !

🏡 La Marcairie du Frankenthal : un coin de paradis à ne manque sous aucun prétexte ! Planchettes, tartes du jour, boissons fraîches…

🏡 Ferme-auberge du Kastelbergwasen : repas marcaires et produits du terroir

🏡 Ferme-auberge du Steinwasen : repas marcaires et produits du terroir

Où dormir ?

🏠 La cabane du Neurod est un abri ouvert aux randonneurs qui vous permettra de dormir au sec et de vous réchauffer autour d’un feu dans l’âtre ! Pas de lit, il faudra vous contenter d’étendre votre tapis de sol par terre.

🏕 Pour planter votre tente, il faudra sortir de la Réserve Naturelle des Hautes Chaumes, quelques mètres après la cabane du Neurod. Vous trouverez un large champ avec plusieurs zones plates.

🏡 Vous pouvez réserver votre nuit au refuge du Rainkopf tenu par les bénévoles du Club Vosgien. Vous y trouverez une cuisine équipée (vaisselle fournie) pour préparer votre dîner. Réservation obligatoire sur le site ou par téléphone au 03 89 74 25 25. Comptez 13 € pour une nuit en dortoir.

🏡 Vous trouverez aussi un peu plus loin de la cabane du Neurod le refuge du Hus. Ouvert le week-end en été et en hiver, et tous les jours du 14 juillet au 15 août. D’autres dates sont ouvertes sur demande et selon les disponibilités. Nuitée 11€. En savoir plus sur le site du refuge.

découvre en avant-première des idées rando dans les vosges grâce à la newsletter !
Ton mail ici 👇🏻

 

Jour 3 : de Batteriekopf à la gare de Munster via le petit Ballon

🥾 22,7km et ⬆️ 600m D+

⏱ Environ 6h30

Rien de compliqué pour cette troisième et dernière journée de votre trek dans les Vosges ! L’itinéraire suit le GR5 le long de l’épine dorsale de la Grande Crête jusqu’au Petit Ballon avant de plonger vers Munster. Il faudra toutefois prendre le temps d’arriver à bout des 22km !

Cette troisième journée de votre trek dans les Vosges prolonge donc l’itinéraire de la veille sur le GR5 (rectangle rouge). Rejoignez le col d’Hahnenbrunnen en passant par les chaumes et leur vue dégagée sur la Plaine d’Alsace. Ici, on quitte le GR5 pour emprunter le GR531 (rectangle bleu).

Sur les chaumes

On atteint le col d’Oberlauchen et on continue sur le même chemin vers la cabane de Lauchen. Petit à petit, vous verrez sur votre gauche tous les sommets gravis la veille ! À vos pieds s’étend la vallée de Munster et ses nombreux villages qui la parsèment. Continuez jusqu’au Steinmaueur avant de gravir le Petit Ballon, l’apogée de votre trek dans les Vosges.

L’arrivée au Petit Ballon : un moment suspendu au cœur des Vosges

De là, le regard embrasse un panorama somptueux ! Devant vous, la Plaine d’Alsace et la Forêt Noire dans le fond. Sur votre droite, c’est la vallée de la Lauch et de Guebwiller qui s’étendent à vos pieds et le Grand Ballon qui se dresse fièrement.

Redescendez en direction du Kahler Wasen sur le chemin balisé par un triangle jaune puis à travers prés et forêts. À Ober Solberg, le chemin vers Munster devient un chevalet vert en arrivant au hameau de Leymel et la gare de Munster.

ø

Où manger ?

Pour ce dernier midi, vous aurez le choix entre les meilleures fermes-auberges d’Alsace sur les pentes du Petit Ballon !

🐮 Les fermes-auberges du Petit Ballon

🍽 La ferme-auberge du Rothenbrunnen : en-dessous du sommet du Petit Ballon et avec une vue imprenable sur la vallée, la ferme-auberge du Rothenbrunnen est ouverte pour le déjeuner et (chose rare) pour le dîner ! Laissez-vous conquérir en entrée par la réputée quiche aux trois fromages et ses crudités extra faîches ou par une généreuse part de tourte à la viande. En plat, optez pour l’escalope de veau, le burger au geissal (un petit fromage de chèvre affiné comme un munster) ou la munstiflette (gratin de pommes de terre au munster) accompagné d’un vin d’Alsace ! Infos et réservation 👉🏻 03 89 77 33 08 et rothenbrunnen.fr

🍽 La ferme-auberge du Strohberg : installez-vous à l’une des tables en terrasse pour contempler une partie de la plaine d’Alsace. En semaine et en fonction de la disponibilité des viandes, des suggestions vous seront proposées. Pour les petites faims et les randonneurs, des planchettes de délicates charcuteries, l’assiette du Strohberg et les diverses omelettes vous combleront. Le soir, craquez pour les gröstel, des pommes de terre aux lardons et oignons recouvertes de deux œufs sur le plat. Infos et réservation 👉🏻 03 89 77 56 00 et ferme-auberge-strohberg.com

🍽 La ferme-auberge du Kahlenwasen : en contrebas du sommet du Petit Ballon, la ferme-auberge du Kahlenwasen semble posée là depuis toujours. Au milieu d’une immense prairie entretenue par le travail assidu de la famille Lochert, cette grande ferme-auberge vous fera déguster de succulents produits confectionnés à partir du travail de l’exploitation. Sorbets maison faits avec les fruits du verger, légumes de saison, munster affinés sur place… Bref, un petit paradis de gourmet ! Infos et réservation 👉🏻  03 89 77 32 49 et fermeaubergealsace.fr

🍽 La ferme-auberge du Buchwald : installez-vous dans l’une des deux grandes et belles salles, à l’ambiance typique des fermes-auberges du Petit Ballon ! Le Buchwald est sans conteste l’une des fermes-auberges les plus emblématiques du massif des Vosges. Au menu, le traditionnel menu marcaire évidemment mais également des suggestions du jour allant du jambonneau braisé au pot-au-feu en passant par le bœuf bourguignon. Casse-croûte paysan servi à toute heure pour les randonneurs. Infos et réservations 👉🏻 03 89 77 37 08 et fermeaubergealsace.fr

🍽 La ferme-auberge de la Wassmatt : c’est la sixième génération de la famille Resch qui est à l’œuvre à la Wassmatt ! Autant dire qu’on a le sens des traditions et du terroir. Ici, la tourte est préparée de façon absolument traditionnelle : du porc non mariné, du pain, du lait, des œufs, des herbes et des épices. De la pâte brisée en-dessous, de la pâte feuilletée au-dessus. Une œuvre d’art ! La soupe du jour est aux légumes frais, les charcuteries sont réalisées maison et les fromages de la ferme sont présentés en raclette avec le Bargkass. Infos et réservations 👉🏻 03 89 77 25 55 et ferme-auberge-wassmatt.com

🍽 La ferme-auberge du Christlesgut : ici, on se régale autant des plats familiaux mitonnés que de viandes cuites à basse température ! Depuis la salle à la vue imprenable sur les crêtes, on déguste de traditionnels fleischschnakas ou l’un des plats du jour à l’ardoise. Les charcuteries maison rivalisent de qualité avec les fromages. Infos et réservations 👉🏻 03 89 77 51 11 et christlesgut.com

Besoin d’une autre idée de trek dans les Vosges ? 👇🏻

Trek en Alsace sans voiture : le tour de la haute Thur en 3 jours

Remerciements

Merci à Décathlon Strasbourg Les Halles qui m’a prêté le matériel nécessaire pour ce trek dans les Vosges :

🎒 Sac à dos TREK500 50L +10L

🏕 Tente TREK900 Ultralight 1 personne

🛏 Tapis de sol TREK700

🌙 Sac de couchage TREK900 0°

Merci pour ta lecture ! Si tu veux, tu peux soutenir le blog en faisant un petit don. Ça me permet de continuer à te proposer des idées de randos dans les Vosges. Tu peux aussi me suivre sur Facebook et Instagram !

Plus d'articles dans Treks et aventures

55 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je compte entreprendre ce séjour de trois jours dans les Vosges en stationnant min véhicule à Orbey.

    Étant donné que le parcours de termine à Munster, comment vais-je pouvoir regagner mon véhicule ? Bus ? Taxi ?

    Je viens de Belgique pour information.

    Bien à vous.

    Julien Flausch.

    1. Bonjour Julien,
      Depuis Munster, on peut rejoindre Colmar en train. De là, il y a des bus qui remontent à Orbey. Vous pouvez consulter les horaires sur fluo.eu, la plateforme des transports en commun dans le Grand Est.
      À bientôt !
      Quentin

  2. Bonjour,

    Super idée de trek que je compte entreprendre à l’automne. Au niveau du ravitaillement en eau, y a t-il moyen de remplir les gourdes au sein des auberges croisées en route sans forcément y manger ? Y a t-il des sources d’eau potable sur le chemin ?

    Merci d’avance,

    Clément

    1. Hello Clément ! En fonction de la période que tu as choisie en automne, les fermes-auberges peuvent être fermées (généralement autour du 15 octobre). Mais le Massif est plutôt bien pourvu en eau et fontaines, même sur les chaumes donc tu devrais trouver de quoi te ravitailler, mais fais bien bouillir ton eau avant de la consommer histoire d’être sûr. Bon trek !

  3. Bonjour,

    Nous nous y prenons un peu tard pour organiser ce tour de 3 jours et beaucoup d’hébergements sont pris… il y a de la place à l’auberge le Pied du Hohneck. Pensez-vous qu’il est jouable de pousser jusque là-bas le premier jour au départ d’Orbey ? Ou bien c’est trop ambitieux ?

    Merci !

    1. Bonjour Prunelle ! Ça me semble jouable si vous partez tôt pour ce premier jour. Le plus simple serait de rejoindre le plus rapidement la crête pour gagner du temps ! Attention au Sentier des Roches en cette période : en fonction des conditions, ça peut être très glissant. Et par ailleurs, il est fermé en hiver. Bonne rando !

  4. Nous revenons à l’instant de votre trek, super mais épuisant (26 et 31 ans sportif pourtant).
    Jour1: Assez simple, parfait pour une première journée. Nous avons juste continué 1km après le lac vert (fort humide en octobre) et nous sommes arrivés au pied d’une piste de ski où la brasserie est ouverte toute l’année. Nourriture et cadre au top. Nous avons planté la tente au pied du tire fesses.
    Jour2: Superbe paysage mais journée très épuisante. Certaines montées sont très fatiguantes surtout quand on se perd et qu’on se retrouve au sommet du mont Honneck 😅 le peu de 4G nous a porté préjudice ! L’appli est top mais sans 4G c’est parfois compliqué. Il faut avoir les nerfs et les jambes bien solides pour cette journée !
    Jour3: Rando bien plus simple que le jour précédent mais nous étions toujours épuisés de la veille.

    En résumé, ce fut un super week end et nous tenons à remercier le créateur de cette page pour la précision de ses informations !

    1. Hello Cha et Yo ! Merci pour votre commentaire et bravo pour votre endurance 💪🏻 Oui, c’est un trek bien engagé, plein de beautés mais qui se méritent…! L’idéal avec l’application OpenRunner est d’enregistrer le tracé et la carte en mode “hors connexion” pour pouvoir y avoir toujours accès. Et d’avoir bien sûr une carte au format papier avec soi 😉 En tout cas merci pour votre retour, ça fait toujours plaisir de voir que les infos que je partage ici sont utiles !

  5. Merci beaucoup pour ce week end de rêve ! Nous y sommes allés avec mon chéri (20 et 18 ans) du 20 au 22 juillet 2020. Nous faisons du VTT de temps en temps mais pas du tout à un très grand niveau. C’était notre premier Trek et c’était topissime, bien qu’un peu difficile le deuxième jour, nous sommes arrivés à 22h au Neurod 😂 Nous nous sommes reconnectés avec la nature et avec nous même, merci !

    1. Hello Camille ! Ravi que ce trek vous ait plu 💪🏻

  6. On compte faire le trek durant ces vacances.
    Avez vous des conseils ?

    1. Bonjour Azerty ! C’est un trek que je dérecommande vraiment en hiver car les étapes sont longues et les refuges et fermes-auberges sont fermées, ce qui nécessite d’être tout à fait autonome. Il faut être très équipés pour de la rando itinérante en hiver, prévoir des itinéraires de secours, rester attentifs à la météo… Par ailleurs le Sentier des Roches est fermé en hiver donc il faudra pouvoir adapter l’itinéraire en passant par les chaumes par exemple. Vous pouvez plutôt vous rabattre sur des randos de 20km environ sur 2 jours avec une nuit en cabane, ce serait plus prudent. Bonne rando !

  7. Bonsoir Quentin, crois-tu qu’il est envisageable de faire ce trek début avril (vacances de Pâques) ? Merci pour ton blog très bien renseigné !!!

    1. Hello Audrey, merci pour ton message ! Oui, en avril ça me semble tout à fait jouable. Regarde bien la météo avant de partir et sur la page Facebook du Peloton de Gendarmerie de Horhod qui partage régulièrement des infos sur l’état du secteur. Il faudra s’équiper pour les nuits fraîches au bivouac mais autrement pas de souci majeur ! Bonne rando !

  8. Bonjour,
    Pensez-vous que fractionner ce trek en 4 jour au lieu de 3 soit faisable ou y a-t-il des facteurs comme les lieux de bivouacs qui peuvent empêcher cela ? Et peut-on se ravitailler en cours de route dans des petits – ou pas – villages ou faut-il tout emmener depuis le départ ? Ce trek me tente depuis longtemps et a l’air tout simplement dingue tant par son accessibilité que par ses paysages mais les 6/7h de marche en montagne par jour me semblent un peu beaucoup…
    Merci!

    1. Hello Roucky, merci pour ton commentaire et ton intérêt pour ce trek ! Oui, tu peux tout à fait faire ce trek en 4 jours. Pour simplifier les choses, tu peux déjà, le 2e jour, rester sur les chaumes (itinéraire du rectangle rouge-blanc-rouge) et ne pas descendre vers le lac de Schiessrothried. Ça limitera déjà le dénivelé. Tu peux imaginer planter la tente au lac de Blanchemer par exemple, côté vosgien, ça raccourcira aussi l’étape. Pour le 3e jour, tu peux t’arrêter à la cabane d’Oberlauchen avant le Petit Ballon pour bivouaquer. Et le 4e jour, il te suffira de redescendre à Munster en passant par le Petit Ballon.
      Et concernant le ravitaillement, l’itinéraire passe à proximité de plusieurs fermes-auberges. En fonction de la période de l’année où tu réalises ce trek, elles peuvent être ouvertes. Tu pourras t’y ravitailler en fromages et charcuteries voire t’y installer pour dîner.

  9. Salut Quentin
    Je souhaite réaliser le trek pour le week-end de la Pentecôte en vue de se préparer pour le GR20 en juillet 2022.
    Je souhaiterai eventuellement partir du lac blanc (on laisserai une voiture sur place ainsi qu’une à munster).
    Tu en penses quoi ? Les 4 premiers kilomètres n’ont pas l’air exceptionnels en partant de Orbey
    Merci d’avance 😁

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire 🙏🏻 L’idée de partir depuis le village d’Orbey est justement de pouvoir faire le trek sans voiture. Maintenant si vous pouvez vous organiser pour revenir à votre point de départ, alors oui, partir du lac Blanc me paraît une autre bonne solution 😊 Mais as-tu vu l’autre trek de 4 jours en boucle depuis Orbey ? Il peut peut-être mieux coller à ta préparation pour le GR20 avec 70km et 3200m D+ 😉 C’est ici 👉🏻 https://vosgesquipeut.fr/la-grande-boucle-des-cretes-depuis-orbey/

  10. Bonjour,
    nous souhaiterions faire le trek pour mi-Mai, mais je voudrais pouvoir faire une journée 1 plus longue ce qui me permettra de raccourcir la journée 2 , seul interrogation, ou bivouacer ? aurriez-vous une idée ?
    est-ce possible près du col de la schlucht ?

    un grand merci pour le partage en tout les cas .

    1. Hello Mikael, merci pour ton message ! C’est assez compliqué, et c’est pour cette raison que la première journée est très tranquille : à partir du Schupferen (2km après le lac Vert), on entre dans une réserve naturelle où le bivouac est interdit côté alsacien. En théorie, le bivouac est toléré en dehors de la réserve naturelle mais je ne recommande pas de planter la tente sur les chaumes pour des raisons écologiques (le biotope est très fragile) et de confort (secteur très venteux). Cela étant dit, vous pouvez peut être trouver un endroit relativement plat autour du col de la Schlucht mais vous pourrez dire adieu à la discrétion, c’est un endroit de fort passage.
      Ce qui peut éventuellement raccourcir le jour 2 serait de zapper le lac du Schiessrothried et de rester sur les chaumes (variante du GR balisée par un rectangle rouge-blanc-rouge). C’est plus roulant et vous arriverez plus facilement au bivouac du soir !

      1. un grand merci pour ta réponse.
        et merci pour le conseil de raccourci. c’est une option que l’ont gardera en fonction de l’état d’énergie des participants.
        un grand merci.

  11. Bonjour,

    Ça a l’air vraiment top comme rando! Pensez-vous qu’il est possible de créer une boucle avec cette randonnée? Je viens de belgique et je ne connais pas dutout cette région et je cherche le même type de trek à faire en boucle sur 4 jours…..
    Merci pour le partage en tout cas, c’est top!

    1. Hello Jérémy ! Merci pour ton message 🙂 Oui, tu peux faire La Grande Boucle des Crêtes depuis Orbey à découvrir ici : https://vosgesquipeut.fr/la-grande-boucle-des-cretes-depuis-orbey/
      Bonne rando !

  12. Hello !
    On compte faire cette randonnée avec quelques amis (enfin juste le premier jour, pas les 2 autres) et je me demandais si ce premier pan n’était pas trop trop physique ? Dans le cas où ça l’est, aurais-tu un conseil sur une autre randonnée un peu moin physique mais avec possibilité de bivouac aussi 🙂 ?

    Merci !

    1. Hello ! Le premier jour est assez accessible (700m D+ pour 10km, ça monte bien, mais tranquillement) !

  13. Bonjour,
    Nous aimerions faire ce trek la semaine prochaine mais malheureusement pour le moment les prévisions météo ne sont pas terribles, pensez vous que le jour 2 est faisable sous la pluie? Notamment la partie un peu périlleuse d‘1h30?
    Merci! 😁

    1. Bonjour Élodie, on ne vas pas se mentir : randonner sous la pluie n’est jamais vraiment une expérience tout à fait agréable 🙂 Je vous conseillerai d’opter plutôt pour une variante de l’itinéraire en évitant le Sentier des Roches sous la pluie. Pour cela, rester sur les Crêtes au col de la Schlucht et suivez le GR5 (rectangle rouge) jusqu’au Kastelberg où cette variante rejoint l’itinéraire présenté. Bonne rando !

  14. Bonjour, je souhaiterais faire ce trek avec mon chien (berger australien). A priori le sentier des roches pourrait poser problème… Puis-je tout de même l’emprunter avec lui ou pouvez vous me conseiller un itinéraire bis ?
    Un grand merci d’avance pour votre réponse et pour votre site qui donne vraiment envie de découvrir les lieux :)))

    1. Bonjour Aude ! Merci pour ces gentils mots, je suis ravi de voir que le blog t’aide à préparer tes rando ! Je pense qu’un berger australien peut faire ce sentier sans grande difficulté dans la mesure où il/elle est habitué(e) à randonner et n’a pas peur du vide. Il faudra le/la porter à quelques endroits que l’on passe au moyen d’échelles. Ces endroits sont limités (peut être 2 ou 3) et assez court donc c’est faisable. L’itinéraire bis que je recommande souvent est de rester sur les crêtes (GR5, rectangle rouge puis rogue-blanc-rouge), tu rejoindras l’itinéraire prévu après le Kastelberg 🙂 Bonne rando !!

      1. Bonjour Quentin,
        On peut donc faire ce trek avec un chien en laisse ? ou il y a des zones chien interdit ?
        Merci pour ta réponse et pour ce super site qui donne vraiment envie

        1. Hello Augustin ! Merci pour ton message 😉 C’est à vérifier, mais il me semble que les chiens (même tenus en laisse) ne sont pas acceptés dans les réserves naturelles nationales. Ici, l’itinéraire traverse la réserve naturelle nationale du Frankenthal, il faudra donc opter pour une variante à cet endroit.

  15. Bonjour, nous souhaitons faire ce treck fin juin mais sans emmener de repas du tout.
    Est-il possible de manger le midi et le soir dans des auberges et refuges ?
    Merci de votre retour

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire ! Je t’invite à regarder directement sur les sites et pages Facebook des fermes-auberges, auberges et restaurants qui sont mentionnés pour chaque journée de trek, tu devrais avoir toutes les infos d’ouverture 🙂 Bonne rando !

  16. Bonjour,
    Nous avons suivi cet itinéraire ce week-end. On a découvert des paysages magnifiques et très variés, entre les lacs, le sentier des roches, le sentier des crètes… On en a pris plein les yeux, mais on a bien souffert sur la fin. En autonomie complète (nourriture+tentes+couchages), les deuxième et troisième jours sont très ambitieux. Nous avons fini par écourter le troisième jour en passant par le Schpfenried puis en stop dans la vallée, au lieu de passer par le Petit Ballon.

    1. Hello Elsa ! Merci pour ton commentaire, ravi de voir que ce mini-trek vous a plu ! Eh oui, il est plutôt engagé sur ces trois jours mais de nombreuses variantes sont possibles en fonction des envies de chacun 😉 N’hésite pas à partager tes photos sur Instagram en taguant @vosgesquipeut ou à rejoindre le groupe Facebook “Vosges qui peut ! – La communauté” ! À très vite !

  17. Bonjour Quentin, tout d abord merci pour ce super blog qui va bien nous aider. Nous pensons le faire aux alentours du 23 août. Est ce que l itinéraire qui est indiqué avec l application openrunner suffit ou faut il des cartes quand même? Est ce que les auberges peuvent fournir des pique nique le midi? Si oui nous croisons ces auberges au bon moment en suivant à la lettre l itinéraire?
    Merci beaucoup!
    Maeva.

    1. Hello Maeva ! Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis ravi de voir que le blog t’aide bien dans la préparation de tes randos dans les Vosges 🤗 Étant habitué au Massif, je fonctionne généralement avec seulement OpenRunner mais avec toujours la carte papier dans le sac (on ne sait jamais). Ici, si l’on veut avoir le parcours complet sur carte papier, il faut en avoir trois… Si tu ne les as pas, je t’invite à rejoindre le groupe Facebook “Vosges qui peut ! • La communauté” et à poster une publication pour savoir si des membres pourraient te prêter leur exemplaire 😉
      Pour les piques-niques, les fermes-auberges proposent généralement plusieurs formules dont des casse-croûte randonneurs. Je ne peux pas t’assurer que vous passerez à midi pile devant les fermes-auberges et je t’invite à évaluer en fonction de votre allure l’horaire des points de passage 🤗 Il faudra peut être porter le pique-nique une heure ou deux, mais ce sont les joies du trek 💪🏻 Bon trek !

  18. Bonjours à tous,
    Je vous remercie beaucoup de vos superbes conseiles.
    Je partirai dans les vosges au mi-mois juillet avec la tente et des matériels pendant 4 jours
    Est ce que vous pourriez me donner un petit conseil pour le 4e jour? Et aussi, il y a quelques l’endroit pour passer aux refuges gardés ou non gardés pour passer le voir?
    Je suis vietnamien et je veux bien découvrir le trek en France, c’est pour ça je choisis les vosges pour les premiers pas.
    Encore une fois, merci beaucoup à vos équipes.

    1. Hello Do Va ! Tu trouveras différentes idées de rando autour de Munster en utilisant le générateur de randonnées sur la page d’accueil 🙂 Il y a également plusieurs refuges gardés et autres chambres d’hôtes dans la vallée de Munster, je te conseille de te rapprocher de l’Office de Tourisme de la vallée (vallee-munster.eu/fr) ils pourront te renseigner directement sur les disponibilités des établissements. Bonne rando !

  19. Bonjour,
    Nous aimerions nous lancer dans ce mini trek au mois d’août, néanmoins, je me demandais est ce 6-7h de marche ? Ou 6-7h avec une pause ? Nous venons de Belgique nous ne pouvons donc pas rentrer directement après la dernière journée de +-20km.. est ce possible de dormir en bivouac ou dans un hébergement proche de la fin des 20km et donc de munster pour repartir en Belgique le lendemain matin ?
    Un grand merci pour ce blog qui est vraiment superbe !

    1. Hello Lara ! Merci pour ton commentaire. La durée comprend la pause de midi et les éventuelles pauses au cours de la journée. Mais tout dépend aussi de votre forme physique et de votre allure. Je te conseille ce premier article et ce deuxième article pour te familiariser un peu plus au trek dans les Vosges 😉 Pour repartir en Belgique le lendemain, tu peux prendre contact directement avec l’Office de Tourisme de la Vallée de Munster qui pourra t’aiguiller vers des logements encore dispos en août dans le secteur. Bonne rando !

  20. Bonjour,
    À quelle heure est ce conseiller de démarrer le matin pour ne pas arriver trop tard en soirée ? Ce sera la première fois pour nous donc nous ne savons pas trop comment fonctionner..
    Démarrer à 6h ? Pour faire 6-7h de marche en rajoutant de bonnes pauses de 1h ou démarrer à 8h ?
    Merci

    1. Hello Lara, merci pour ton message ! C’est à vous de voir en fonction de l’heure à laquelle vous voulez arriver 🙂 S’il fait très chaud (canicule), je vous conseille de partir tôt pour éviter les grosses chaleurs de l’après-midi. Mais de larges parties du parcours sont en forêt donc vous devriez être à l’abri du soleil si jamais. Personnellement, je pars tranquillement à 9h après avoir déjeuné et remballé les affaires. J’arrive au point du jour vers 18h, ce qui est suffisant en été pour profiter du coucher de soleil, monter le camp et préparer à déjeuner. Bonne rando !

  21. Bonjour Quentin,
    Sais tu ou l’on peut trouver d’autres adresses de refuge pour la seconde nuit?
    Celles que tu suggères sont soit fermées soit ne répondent pas.
    Pour l’eau, on a facilement moyen de se reappro?
    Merci ça à l’air top

    1. Hello Thibault, en effet le refuge du Rainkopf a fermé cette année. As-tu regardé les dispos de la roulotte de l’auberge du Steinwasen ? Si jamais 👉🏻 http://www.steinwasen.com/

  22. Bonjour Quentin,
    Merci pour ce beau parcours que nous venons d’effectuer avec mon mari en 3 jours et demi.
    Il est un peu sportif pour moi mais ça l’a fait !
    Un superbe itinéraire notamment le sentier des roches et de supers spots pour le bivouac. Merci beaucoup pour ce partage. Nous sommes venus en train comme vous l’aviez indiqué tout était parfait !
    Bonne continuation
    Si vous avez d’autres idées de parcours je suis preneuse.
    sportivement
    Maryline

    1. Hello Maryline ! Merci pour ton commentaire et ton retour ! Ravi de voir que l’itinéraire vous a plu et je l’article vous a été utile à tous les deux 🙂 Plein d’autres idées sont à découvrir dans l’onglet « Randonnées » !

  23. Bonjour, je souhaiterai faire ce trek prochainement, pensez vous qu’il est possible de le faire dans le sens inverse ?

    Merci d’avance pour votre réponse
    Tanguy

    1. Bonjour Tanguy, oui c’est possible dans la mesure où tu arrives à prévoir ton ravitaillement en conséquence. Il faudra également adapter la longueur de certaines étapes en fonction de ton rythme. Bonne rando !

  24. Bonjour à tous et un grand merci à toi, Quentin ! Cet itinéraire est magnifique et ta présentation regorge d’infos précieuses !

    Je viens de terminer ce Trek en solo. Étant donné le temps de trajet en transport en commun depuis Douai (59), j’ai préféré l’étaler sur 4 jours. Cela m’a permis de faire 11, 16, 19 et 10 km (le km en plus, c’est parce que je suis descendu plus tôt à Orbey pour manger un Kebab). La deuxième journée est en effet assez rude mais vaut vraiment le coup !

    Niveau ravitaillement en eau, cela fait deux fois que j’utilise un petit filtre compact et franchement, c’est super pratique : je peux directement me servir aux fontaines, sources, ruisseaux ou arrivées d’abrevoirs. Attention cependant : à partir de la ferme-auberge du Hahnenbrunnen il n’y a pas de point d’eau avant une dizaine de km et par temps chaud, ça peut faire beaucoup !

    Enfin, arrivé à Munster, je me suis fait plaisir avec un petit magret de canard à l’Abbaye d’Anny.

    Bref, que du bon dans ce petit séjour. Merci encore pour la proposition d’itinéraire !

    PS: niveau orientation, personnellement je préfère la bonne vieille carte IGN. Petit truc : en commandant une carte personnalisée sur le site de l’IGN, on peut avoir la totalité du parcours sur une seule carte au 1/25000 plutôt que de devoir en acheter 3. Ça fait quelques économies 😉

    1. Merci beaucoup pour ton retour, tes encouragements et ton bon plan IGN 😉 Je suis ravi de voir que ce petit trek t’a plu ! À très vite!

  25. Bonjour,
    Nous nous sommes lancés dans ce trek avec mon compagnon, c’était une première pour nous donc nous étions un peu perdu mais tout s’est plus ou moins bien déroulé.
    En premier le trajet tracé sur open runner est vraiment top et facile, nous avions acheté les cartes mais ne les avons pas utilisées une seule fois.
    Le premier jour a été très riche en émotions, les paysages, les montées, le peu de descentes haha. Le temps était assez bon, chaud quand on marche en short t-shirt et un petit pull à l’arrêt suffisait, le ciel était bien dégagé et nous avions de bons rayons de soleil de temps en temps.
    Nous avions pris un hôtel pour démarrer à environ 1km de la route du lait à Orbey, pour midi nous voulions dîner au lac noir mais le restaurant était réservé, nous avons donc marché vers le lac de forlet/des truites, mais celui ci était fermé le mardi.. nous avons donc seulement mangé un morceau de tarte vers 16:30 près du lac vert et ensuite mangé une salade à l’auberge du Tanet. Normalement la première journée se finissait au lac vert, mais une fois les batteries rechargées nous avons continué sur le jour 2 ou nous avons planté la tente sur un point de vue au Col de la Schlucht. Magnifique vue mais très mauvaise idée pour la nuit … on s’est prit des rafales de vent et de la pluie toute la nuit ce qui fait que nous avions dormi seulement 2h.
    Le lendemain matin, avec la fatigue et le peu de motivation dû à la nuit, nous avons quand même continué à marcher mais sous la pluie et le brouillard qui nous empêchait de voir à + de 10m ce qui nous a fortement démotivé.
    Nous nous sommes donc arrêté à la prochaine auberge et sommes rentrés à orbey. L’homme de l’auberge nous a dit que cette année était très décevante au niveau du temps .. car d’habitude ils ont une superbe météo ce qui n’a pas été le cas cette année.
    Nous avons tout de même parcourus 27km sur une journée (on s’est trompé qq fois de chemin) avec un sac à dos de 10kg chacun donc nous sommes assez fière, très content des paysages que nous avons vu tout au long de ce premier jour de randonnée… mais déçu du temps le deuxième jour et de l’abandon du trek..
    nous recommencerons tout de même, ce n’était qu’un entraînement, qu’une mise en bouche.. nous avons tout de même été étonné concernant les personnes des auberges qui sont tellement gentilles et serviables ! Nous avons appris pleins de solutions et techniques pour un meilleur trek, des informations sur les vaches qui se trouvent en montagne, des petites anecdotes sur les villages,.. ça reste vraiment une belle aventure malgré tout !

    1. Merci pour ce compte-rendu, Lara ! En effet, la météo cet été est catastrophique… C’est dommage pour les jours suivants mais je suis heureux de lire que ce n’est que partie remise !

  26. Merci Quentin pour ce détail de parcours que je viens de faire avec ma fille de 14 ans. Je n’aurai jamais osé si je n’étais pas tombée sur ton site! Pour cette rando, nous avions pris l’option légère, c’est à dire juste les habits et sac de couchage… Et la carte ign 3719OT (la seule qui recouvre tout le parcours, pas besoin des 2 autres mentionnées). Pas moyen de trouver des refuges du club vosgien ouverts fin août, du coup on a passé la 1ere nuit à la ferme auberge des 3 fours, et la 2eme au steinlebach(markstein, à environ 3 km du tracé). Même si je ne recommanderai pas cette dernière, car l’accueil est pas top et c’est assez cher, il n’y a pas trop d’autres solutions pour ceux qui ne veulent pas porter de tente. Le 2eme jour étant assez long, on a zappé la descente sur le lac de schiessrothried, on est restées sur la crête à partir du Honneck très beau aussi vu d’en haut ! On était arrivées à Orbey la veille et on avait dormi dans une caravane au camping/ferme de René Miclo(Pairis). On a eu un temps extra, on en a plein les pieds, mais on est super contentes d’avoir fait ce magnifique tour, dont les paysages sont très differents chaque jour. Merci encore !

    1. Hello Edith ! Merci pour ce message et ce retour d’expérience ! Je suis heureux de voir que le tracé vous a été utile avec ta fille et que vous avez apprécié le coin 🙂 Bonnes randos !

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *